Le chef de gang Arnel Joseph n’est ni amputé ni décédé, selon des organisations de droits humains

232

Haïti standard, le 30 juillet 2019.- Le chef de gang du Village de Dieu (Port-au-Prince) et Poste-Pierrot (Artibonite), Arnel Joseph a reçu, dans un hôpital de la place, le 30 juillet 2019, la visite de plusieurs représentants d’organisations de défense des droits humains dans le pays dont la Fondation je klere (FJKL) et l’Institut mobile d’éducation démocratique (IMED).

Les représentants de ces organisations ont informé que le chef de gang a déjà subi au moins une intervention chirurgicale qui a permis aux médecins de placer un fixateur au niveau de l’une de ses jambes. Aussi, ont-ils confirmé que le chef de gang du Village de Dieu n’a pas été amputé par ses médecins.

« Arnel Joseph est gardé sous haute protection des forces de l’ordre et il réalise régulièrement des séances de thérapie », ont rapporté au micro des journalistes les représentants des organisations de droits de l’homme ayant visité le chef de gang Arnel Joseph à l’hôpital où il a été admis depuis son arrestation.

Par ailleurs, la Directrice exécutive de la FJKL, Marie Yolène Gilles a précisé que l’État haïtien a mis à la disposition du chef de gang un avocat capable d’assurer sa défense…

Vue partiel du chef de gang Arnel Joseph sur son lit d’hôpital (photo internet)

« L’interrogatoire avec les enquêteurs de la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ) se poursuit normalement », a informé les représentants des organisations susmentionnées.

À rappeler que le chef de gang Arnel Joseph a été capturé, le 22 juillet 2019, par des policiers haïtiens, à l’hôpital de bonne fin situé dans la commune de Cavaillon, près de la ville des Cayes, dans le département du Sud.

HS

Laisser un commentaire