Le sénateur Patrice Dumont préconise la mise à l’écart de son collègue Garcia Delva

320

Haïti standard, le 31 juillet 2019.- Le sénateur Patrice Dumont, dans une lettre adressée au président du Sénat Carl Murat Cantave, le 31 juillet, « invite le sénateur Garcia Delva à arrêter de siéger comme membre du bureau et de s’abstenir de participer aux travaux » du Grand corps.

En effet, le sénateur de l’Ouest recommande à l’ « honorable président, aux membres du bureau et collègues sénateurs » de poser « un acte de grande sagesse et de courage » qui vise à « anticiper sur l’action judiciaire.

Pour asseoir son invitation à l’endroit de son collègue de l’Artibonite, le sénateur Patrice Dumont a cité d’abord comme arguments « la dénonciation du sénateur Youri Latortue » qui avait dénoncé « le rôle d’émissaire joué par Garcia Delva entre le Président de la République et le chef de gang Arnel Joseph… »

Ensuite, le « rapport de la commission justice du Sénat faisant état de 28 appels téléphoniques entre le sénateur Delva et le chef de gang susnommé ».

Des « dénonciations du même type et visant le même sénateur Garcia Delva, dont celle du militant des droits humains Pierre Espérance sur les ondes de Magic 100.9, ce mardi 30 juillet ».

Aussi, le sénateur Patrice Dumont a-t-il fait allusion à un cas de kidnapping réalisé par le chef de gang Arnel Joseph, au cours duquel le sénateur Garcia Delva était au courant, mais il n’avait pas porté assistance au kidnappé.

Le sénateur Patrice Dumont (crédit photo Le Nouvelliste)

Enfin, le sénateur de l’Ouest a rappelé que lors d’une réunion avec la commission justice du Sénat, le 31 juillet, le haut commandement de la Police nationale d’Haïti (PNH) a soutenu que les « affirmations concernant la liaison entre le gang Arnel Joseph et le sénateur Delva sont vrais à 98% ».

Au terme de cette lettre, le sénateur Patrice Dumont dit constater que « le vice absolu s’est installé dans notre République ». Il en a profité pour recommander au président du Sénat de favoriser un « retour de la vertu chez nous ».

HS

Laisser un commentaire