Indisponibilité du sénateur Garcia Delva au bureau du Sénat

177

Haïti standard, le 1e août 2019.- Le sénateur de l’Artibonite Garcia Delva informe le président du Sénat et ses collègues « de son indisponibilité à siéger comme vice-questeur du bureau en attendant que toute la lumière soit faite autour de cette question », à entendre par celle-ci l’affaire du chef de gang Arnel Joseph l’impliquant dans au moins un cas de kidnapping.

Dans une lettre adressée au président du Sénat Carl Murat Cantave, le 1e août 2019, le sénateur Garcia Delva dit prendre cette décision « en vue de protéger l’image de cette prestigieuse institution [le Sénat] et de sauvegarder son honneur ».

« Dans l’intervalle, je me permets de vous annoncer que je décide de bon gré de répondre favorablement à toute invitation d’un juge instructeur au moment venu », a indiqué le parlementaire à travers cette lettre.

Par ailleurs, le sénateur de l’Artibonite dénonce ce qu’il appelle « des artisans de la politicaillerie » qui tentent à tout prix de l’impliquer dans des « activités criminelles » du chef de gang Arnel Joseph.

Le sénateur de l’Artibonite Garcia Delva (photo internet)

Aussi, faut-il rappeler que le sénateur de l’Ouest Patrice Dumont avait écrit au président du Sénat, le 31 juillet 2019, pour lui proposer de mettre à l’écart le sénateur Garcia Delva, dans le but d’ « anticiper » sur d’éventuelle action judiciaire.

Après l’arrestation du chef de gang Arnel Joseph, le 22 juillet 2019, à l’hôpital de bonne fin situé dans la commune de Cavaillon, près de la ville des Cayes (Sud), des témoignages de plusieurs personnalités du pays font allusion au sénateur Garcia Delva qui serait impliqué dans au moins un cas de kidnapping perpétré par le chef de gang de Village de Dieu (Port-au-Prince) et Poste-Pierrot, une localité de Marchand Dessalines (Artibonite).

HS

Laisser un commentaire