Le sénateur Garcia Delva qualifie de « politique » les accusations portées contre lui

116

Haïti standard, le 2 août 2019.- « Le rapport de la commission justice et sécurité publique du Sénat de la République est un rapport politique », a déclaré le sénateur de l’Artibonite Garcia Delva qui participait à la rubrique « Invité du jour », sur Vision 2000, le 2 août 2019.

Au cours de cette émission, le sénateur Garcia Delva s’est défendu contre le fait qu’il aurait participé à un cas de kidnapping perpétré par le chef de gang Arnel Joseph. Le parlementaire a reconnu qu’il a l’habitude de parler au téléphone avec ce dernier, sans toutefois le rencontrer.

Abordant ce dossier de kidnapping auquel serait impliqué le parlementaire, celui-ci a précisé qu’il avait prêté de l’argent aux proches de la personne kidnapée en vue de payer la rançon exigée par les ravisseurs.

Questionné sur son refus de contacter la police au moment dudit kidnapping, le sénateur a répondu que le directeur général de la Police nationale d’Haïti (PNH) est son voisin ainsi que celui des personnes en difficulté, ces dernières pourraient aller voir le chef de la police Michel-Ange si elles voulaient alerter l’institution policière.

Le sénateur Garcia Delva a fait savoir que la motivation du président de la commission justice et sécurité du Sénat, Jean Renel Sénatus, se résume à une « affaire de femme » que disputaient les deux (2) sénateurs de la République.

Par ailleurs, le sénateur Garcia Delva a dénoncé son collègue Youri Latortue qui, selon lui, avait participé à une manifestation contre le Président Jovenel Moïse aux côtés du chef de gang Arnel Joseph. « Pourquoi le sénateur Youri Latortue n’avait pas demandé à la police de procéder à l’arrestation de ce dernier? », s’est questionné Garcia Delva.

Le sénateur-chanteur a rappelé qu’il a déjà écrit au président du Sénat, Carl Murat Cantave, afin de l’informer de son retrait du bureau à titre de vice-questeur. Aussi, a-t-il poursuivi qu’il est prêt à se présenter par-devant le juge d’instruction chargé de l’instruction du dossier.

Le sénateur de l’Artibonite Garcia Delva (photo internet)

À rappeler que le chef de gang Arnel Joseph a été capturé, le 22 juillet 2019, par des policiers haïtiens, à l’hôpital de Bonne fin situé à Cavaillon, près de la ville des Cayes (Sud). Au lendemain de son arrestation, Arnel Joseph allait être héliporté à Port-au-Prince où il a été admis dans un centre hospitalier de la Capitale.

Au moment de la rédaction de ce texte, le chef de gang est enfermé à la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ), en attendant les suites nécessaires.

HS

Laisser un commentaire