Résolution de conflits par la non-violence, une méthode proposée aux Haïtiens par des spécialistes américains

169

Haïti standard, le 2 août 2019.- Le Docteur américain en Psychologie et spécialiste en résolution de conflits par la non-violence, Paul Bueno Demesquita a déclaré qu’ « Haïti a besoin d’utiliser les méthodes de non-violence et de paix prônées par le Dr Martin Luther King », pour résoudre les différents conflits qui le rongent depuis plusieurs années. Le spécialiste a réalisé ces déclarations sur les ondes de Mélodie FM, à l’émission « le disque de l’auditeur » animée par James Legenis.

Répondant aux questions de James Legenis, le disciple du Dr Martin L. King a admis ne pas cerner tous les paramètres des problèmes d’Haïti. Toutefois, il a affirmé que les méthodes de paix basées sur la non violence du Dr King peuvent s’appliquer et fournir des résultats satisfaisants dans notre milieu.

De g. à d. Roberta Chimoza Opara de l’Université de Rhode Island, le co-fondateur de Passion tours et évènements, Acenel Laurent et le spécialiste en résolution de conflits par la non-violence, Paul Bueno Demesquita (photo de courtoisie)

Selon lui, le secret de la réussite de ces méthodes se repose dans la création d’un vaste réseau étendu sur tout le territoire national ayant des acteurs qui éduquent et sensibilisent la population sur l’importance d’un climat de paix et de non-violence dans une communauté.

Par ailleurs, sa collègue du Centre pour la non-violence et l’étude de la paix de l’Université de Rhode Island, Roberta Chimoza Opara, qui intervenait elle aussi à ladite émission, a souligné l’importance des femmes dans le processus visant à aboutir à un climat de paix et de non-violence dans un pays.

Ainsi, a-t-elle poursuivi en précisant qu’un tel processus exigerait de commencer par inculquer aux femmes les notions de la non-violence et la paix et elles partageront, à leur tour, ces valeurs à leurs enfants destinés à reprendre le flambeau.

L’animateur de l’émission Le disque de l’auditeur, James Legenis (photo de courtoisie)

À noter que le co-fondateur de Passion tours et évènements, Acenel Laurent, qui était l’interprète des deux (2) invités, en a profité pour annoncer que le Centre pour la non-violence et l’étude de la paix de l’Université de Rhode Island entreprendra des séances de formation sur la résolution de conflits par la non-violence sous peu à l’Université épiscopale d’Haïti, grâce à un accord entre les deux (2) universités.

HS

Laisser un commentaire