Le Bureau des avocats internationaux dénonce un mauvais précédent dans le dossier Arnel Joseph

481

Haïti standard, le 5 août 2019.- Le Coordonnateur du Bureau des avocats internationaux (BAI), Me Mario Joseph dénonce ce qu’il appelle un mauvais précédent judiciaire dans le dossier du chef de gang de Village de Dieu (Port-au-Prince) et Poste-Pierrot (Artibonite), Arnel Joseph.

L’homme de loi dit ne pas comprendre le fait que le Commissaire du gouvernement de Port-au-Prince, Me Paul Eronce Villard, achemine le dossier de Arnel Joseph au cabinet d’instruction sans auditionner le chef de gang ainsi que d’autres personnes soupeçonnées d’implication dans des cas de kidnapping.

Par ailleurs, Me Mario Joseph a précisé que le chef du Parquet avait suffisamment de matière pour auditionner le chef de gang qui est un évadé de prison et un individu dénoncé par la clameur publique.

Le Commissaire du gouvernement n’est certes pas lié par le rapport de police, mais c’est un document important dans le cadre de l’enquête. D’autant plus, ce rapport mentionne le nom de plusieurs personnes impliquées à plus de 90% dans les activités criminelles de ce chef de gang, a expliqué le Coordonnateur du BAI.

Le Bureau des avocats internationaux dénonce un mauvais précédent dans le dossier Arnel Joseph 1
Le Coordonnateur du Bureau des avocats internationaux (BAI), Me Mario Joseph (crédit photo Haïti24)

Aussi, faut-il rappeler que le chef de gang Arnel Joseph a été capturé à Cavaillon, à l’hôpital de Bonne fin près des Cayes (Sud), le 22 juillet 2019. Par la suite, soit le lendemain, il allait être héliporté à Port-au-Prince où il est enfermé pour le moment à la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ).

HS

Laisser un commentaire