Accueil Insécurité/Sécurité

Croix-des-Bouquets (Ouest) : un officier de police, sa femme et sa fille tués par des bandits armés

Haïti standard, le 20 janvier 2022.-

Le gang dénommé « 400 mawozo » continue de semer le deuil dans les familles haïtiennes. Les nouvelles victimes de ce gang redoubtable, au 19 janvier 2022, sont le commissaire de police Auguste Jean Ismay, sa femme Clotilde Vilus et une fillette qui serait leur enfant.

Ces derniers ont été tués, le 19 janvier 2022, alors qu’ils s’apprêtaient a rentrer chez eux, à l’intérieur de leur véhicule. La fillette qui se trouvait dans ledit véhicule était sortie blessée, au moment de l’attaque. Transportée d’urgence à l’hôpital, elle allait être décédée des suites de ses blessures.

Les cadavres de l’officier de police et de sa femme auraient été emportés par les malfrats, car les autorités policières ne sont pas en mesure de fournir des détails sur l’endroit où les corps des victimes sont séquestrés.

Par ailleurs, ces autorités ont mené, dans l’après-midi du 19 janvier 2022, une opération dans la commune de Croix-des-Bouquets où au moins quatre (4) présumés bandits ont été arrêtés dont une femme. Plusieurs autres malfrats auraient été tués par les forces de l’ordre au cours de cette opération.

Croix-des-Bouquets (Ouest) : un officier de police, sa femme et sa fille tués par des bandits armés
Clotilde Vilus tuée par balles en compagnie de l’officier de police Auguste Jean Ismay (photo internet)

Depuis plusieurs mois, la commune de Croix-des-Bouquets est la chasse gardée des individus armés notamment ceux des « 400 mawozo ». Ce gang tue et kidnappe à volonté. Les autorités policières ne parviennent pas à démanteler ce gang qui terrorise la population.

HS/Haïti standard

LIRE AUSSI>>  Assassinat de Jovenel Moïse : John Joël Joseph, un autre suspect arrêté à la Jamaïque