656 nouveaux agents pour renforcer la Police nationale d’Haïti

146

Haïti standard, le 8 août 2019.- La Police nationale d’Haïti (PNH) a réalisé, le 8 août, la cérémonie de graduation de la 30e promotion de l’institution policière. Cette cérémonie s’est déroulée, à l’académie nationale de police, en présence du Président de la République, Jovenel Moïse et du directeur général de la PNH, Michel-Ange Gédéon, entre autres.

Le directeur général de l’institution policière, qui souhaitait la bienvenue aux nouveaux agents, a déclaré que « la Police est en bonne santé et en mode progression », en rappelant que la mission des agents de la PNH est de sécuriser la vie et des biens des Citoyens.

Vue partielle des agents de la 30e promotion de la PNH (photo de courtoisie)

Le commandant en chef de la PNH en a profité pour réaliser un plaidoyer au profit de l’institution policière dépourvue de moyens matériels. « Les directions départementales, les commissariats et sous commissariats, les unités spécialités et la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ) doivent être dotés de moyens, afin de traquer les criminels ainsi que ceux qui sont de mèche avec les criminels ».

« Être policier c’est plus que de porter l’uniforme, c’est être utile à la communauté », a martelé Michel-Ange Gédéon qui a invité ses agents à placer les « droits humains au centre des interventions de la PNH ».

Pour sa part, le Président de la République Jovenel Moïse a classé la Police nationale parmi les « institutions les plus fortes du pays ». Aussi, le Chef de l’État a-t-il promis aux nouveaux agents l’ « appui total de son administration, du Conseil supérieur de la police nationale (CSPN) et de la direction générale de la police ».

En marge de son allocution à la graduation de la 30e promotion de la PNH, le Premier mandataire de la Nation a « réitéré l’appel au dialogue à l’égard de tous les secteurs de la vie nationale, en vue d’adresser les urgences de l’heure dont la réouverture des classes ».

Des officiels et membres du haut commandement de la PNH (photo de courtoisie)

La cérémonie de graduation de la 30e promotion de la PNH intervient à un moment où l’institution policière fait face à des problèmes d’effectif et de matériels. Des informations confirmées par des agents de la 29e promotion font état de plusieurs policiers de cette promotion qui n’ont pas encore reçu, à date, leurs chèques après plus de six (6) mois. La plupart de ces agents n’ont pas encore reçu leur arme à feu ainsi que d’autres matériels de travail.

HS

Laisser un commentaire