Fête patronale de Ouanaminthe, aucune disposition n’est encore prise par les autorités concernées

68

Ouanaminthe, le 8 août 2019.- Depuis la fin du mois de juillet 2019, des pèlerins, vacanciers et fêtards commemcent à débarquer dans la ville de Ouanaminthe (Nord’Est), à l’approche de la fête patronale de la ville prévue pour le 15 août.

La place publique n’est pas seulement fréquentée par les visiteurs, mais elle est habitée par la grande majorité des pèlerins. Ce, dans l’indifférence des autorités communales, a constaté le correspondant de Haïti standard dans le Nord’Est.

Déjà en proie à une situation d’insécurité et d’insalubrité, la place publique de la ville est devenue un repère de bandits. À l’angélus et à la tombée de la nuit, des voleurs s’organisent pour commettre leur forfait.

Cette fameuse place publique, considérée dans le temps comme étant le centre de la célébration de la fête patronale de la commune, offre de belles possibilités aux voleurs, petits et grands, de passer à l’action. Ce, au détriment des visiteurs naïfs et ceux qui ignorent la réalité des lieux à cette période précise de l’année.

Après une visite des lieux réalisés par notre correspondant présent dans ledit département, aucune disposition n’a encore été prise par la municipalité ni par la police, afin de propreté la place publique et de mettre les bandits hors d’état de nuire.

Vue partielle de l’église catholique de Ouanaminthe (photo Haïti standard)

À l’instar des grandes villes du monde, celle de Ouanaminthe détient son lot de Maires (assesseurs et principal) ainsi que son « honorable » député. À un niveau plus élevé, le département (Sud’Est) où est logée la ville susmentionnée détient sa pléiade de sénateurs de la République. Stabilité oblige!

Sans électricité ni sécurité, la ville de Ounaminthe continue d’accueillir ses visiteurs. Bon gré mal gré, elle les nourrit et leur procure un minimum en attendant le déroulement de la fête patronale prévue dans 15 jours.

HS

Laisser un commentaire