Nord’Est : les professeurs des écoles publiques menacent de boycotter la réouverture des classes

176

Haïti standard, le 16 août 2019.- Des professeurs du secteur public issus des 13 communes du département du Nord’Est se sont rencontrés, le 15 août, dans la commune de Ouanaminthe, en vue de planifier une série de protestations pour contraindre les responsables du Ministère de l’éducation nationale et de la formation professionnelle (MENFP) à pencher sur leur cas avant la réouverture des classes prévue officiellement pour le 9 septembre 2019.

Ces professeurs, qui se considèrent comme des victimes du système éducatif haïtien, ont confirmé la réception du support de plusieurs directeurs d’écoles nationales dans ledit département. Aussi, ont-ils affirmé leur détermination à se joindre aux professeurs de toutes les écoles publiques du Nord’Est, afin d’obtenir satisfaction de leurs revendications.

Les protestataires ont accordé un délai ne dépassant pas le 31 août 2019 aux responsables du MENFP, pour obtenir satisfaction de leurs revendications. Passé, ce délai ces professeurs ont menacé de boycotter la réouverture des classes dans le Nord’Est.

Vue partielle de quelques professeurs, au cours du rassemblement à Ouanaminthe (Nord’Est)

« Parmi les promesses faites récemment aux professeurs du secteur public par le MENFP, la mise à leur disposition d’une carte de débit. Une promesse non tenue à date par les autorités du ministère », ont fait savoir les professeurs au cours du rassemblement.

Les protestataires en ont profité pour annoncer l’intégration des revendications des membres du personnel de soutient des écoles publiques à leur mobilisation. Les protestataires ont précisé que ledit personnel n’a reçu de salaire du MENFP depuis environ 10 mois.

HS/Haïti standard

Laisser un commentaire