Dossier des membres du cabinet ministériel : des députés accusent la CSC/CA de « dilatoire »

194

Haïti standard, le 16 août 2019.- La commission des députés chargée d’étudier les dossiers des membres du nouveau cabinet ministériel dénonce, le 16 août, le comportement des responsables de la Cour supérieure des comptes et du contentieux administratif (CSC/CA). Selon les parlementaires, la CSC/CA aurait fait obstacle au travail de la commission des députés.

En effet, le président de la commission de la chambre basse chargée d’étudier les pièces du premier ministre nommé Fritz William Michel et les membres du cabinet ministériel, Hermano Exinord, a souligné que la CSC/CA n’a pas répondu, à date, aux correspondances qui lui ont été adressées.

Le président de ladite commission a rappelé que la méthodologie utilisée par ses collègues, pour mener à terme le travail, consiste notamment à subdiviser la commission en trois (3) sous-commissions. Ces dernières avaient pour tâche de contacter 12 institutions et jusqu’à présent seule la CSC/CA n’a pas répondu, a-t-il expliqué.

Pour sa part, le secrétaire rapporteur de ladite commission, Jean Marcel Lumérant a regretté que les responsables de la CSC/CA n’ont pas répondu à plusieurs correspondances sollicitant des documents relatifs au premier ministre nommé ainsi que des membres de son cabinet. Ce, pendant plus de 10 jours.

Le président de la commission chargée d’étudier les dossiers des membres du nouvau cabinet ministériel, Hermano Exinord (crédit photo VBI)

L’élu de Grand Goâve a, en outre, qualifié de « dilatoire » l’attitude des conseillers de la CSC/CA. Jean Marcel Lumérant a souligné que le rapport de la commission est fin prêt et la commission attend les documents de la Cour pour les dernières touches.

HS/Haïti standard

Laisser un commentaire