Home Politique 216e année de l'indépendance : au Palais national, le Président Jovenel Moïse...

216e année de l'indépendance : au Palais national, le Président Jovenel Moïse dénonce un "État contre le peuple"

Haïti standard, le 1e janvier 2019.- Après avoir renoncé à se rendre dans la ville des Gonaïves, dans le cadre de la célébration du 216e anniversaire de l'indépendance d'Haïti, le Président de la République Jovenel Moïse s'est adressé, le 1e janvier, à la population du Palais national où il a dénoncé la construction d'un "État contre le peuple".

À travers un rappel historique réalisé en la circonstance, le Chef de l'État a précisé que l'instabilité que connaît le pays a démarré deux (2) années après l'indépendance d'Haïti, lors de l'assassinat du père fondateur de la Nation, Jean Jacques Dessalines, le 17 octobre 1806.

Pour lutter contre l'instabilité dans le pays, le Premier mandataire de la Nation invite les Haïtiens à s'unir contre le "Black out, la surfacturation, l'insécurité, la pauvreté extrême, la contrebande, la fraude et/ou l'évasion fiscale et le manque d'accès au crédit" qui représentent, selon lui, les sept (7) têtes à couper...

Aussi, le Président de la République a-t-il plaidé pour l'union, en vue de trouver un accord habilitant les acteurs politiques à former un gouvernement, pour résoudre ensemble les problèmes du pays.

Par ailleurs, le Président Jovenel Moïse s'est, une fois de plus, excusé auprès de la population de son incapacité à fournir l'électricité 24 heures sur 24. Ce, dans le délai qu'il avait fixé. Ainsi, a-t-il reconnu qu'il a réalisé une mauvaise évaluation de ce délai.

216e année de l'indépendance : au Palais national, le Président Jovenel Moïse dénonce un "État contre le peuple"
Le Président de la République Jovenel Moïse (archives)

Avant de souhaiter une bonne et heureuse année 2020 à la population, le Chef de l'État en a profité pour appeler à une transformation de l'État, pour transformer la société. Ce qui ne sera pas réalisé sans difficulté, a reconnu le Président de la République Jovenel Moïse.

HS/Haïti standard