Accueil Politique

217e anniversaire de l’indépendance d’Haïti : le Président Jovenel Moïse s’accroche à son mandat

1196

Haïti standard, le 2 janvier 2021.-

La tradition consistant à célébrer la fête de l’indépendance sur la place d’armes construite dans la ville des Gonaïves s’effrite sous l’administration du Président de la République Jovenel Moïse. C’est au Palais national, à Port-au-Prince, que le Chef de l’État a salué la mémoire des héros de l’indépendance et fait part de ses projets pour l’année 2021. Une année (7 février 2021) à partir de laquelle le Président Jovenel Moïse devrait quitter le pouvoir, selon l’opposition politique et des organisations de la société civile.

En présence notamment des membres du gouvernement dont le Premier ministre Joseph Jouthe, du Président de ce qui reste du Sénat de la République Jean François Sildor et des représentants du corps diplomatique dans le pays, le Premier mandataire de la Nation a fait part de sa détermination à réaliser sa réforme constitutionnelle ainsi que les élections pour renouveler, dit-il, le personnel politique.

Ce, contrairement à l’opposition et des organisations de la société civile qui réclament le départ du Président Jovenel Moïse, le 7 février 2021. Pour parvenir à la réalisation de ces élections, entre autres, le Chef de l’État a évoqué le rôle de la Police nationale d’Haïti (PNH) et des Forces armées d’Haïti (FAd’H) dans le rétablissement d’un climat sécuritaire dans le pays.

Par ailleurs, le Président Jovenel Moïse s’est montré satisfait de la façon dont avance son projet d’électrification du pays 24 heures sur 24. En ce sens, plusieurs installations ont été mises en place tant dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince que dans des endroits reculés du pays, afin de matérialiser ce projet, a reconnu le Chef de l’État.

217e anniversaire de l'indépendance d'Haïti : le Président Jovenel Moïse s'accroche à son mandat
Le Président de la République Jovenel Moïse s’adressant aux Citoyens, à l’occasion des 217 ans de l’indépendance, du Palais national (photo de courtoisie)

En dépit du climat de division qui persiste dans le pays, à l’occasion des 217 ans de l’indépendance d’Haïti, aucune protestation politique majeure n’a été signalée dans la Capitale haïtienne. Cependant, l’insécurité assortie du kidnapping fait rage dans le pays. Des habitants du quartier de Christ-Roi ont obstrué la route allant vers l’église catholique qui porte le nom dudit quartier, pour réclamer la libération de trois (3) personnes enlevées depuis le 28 décembre 2020.

HS/Haïti standard