Accueil Éducation

6 cadres haïtiens diplomés en Master 2 en Droit international à l’Université de Nantes en France

1091

Haïti standard, le 18 décembre 2019.- Haïti connait des jours sombres depuis plusieurs mois. La fragilité de la situation laisse planer une incertitude déconcertante chez l’Haïtien d’aujourd’hui. Malgré ce tableau, des cadres décident de se perfectionner pour offrir un présent ainsi qu’un lendemain meilleur à cette Nation.

Ainsi ce 13 décembre 2019, six (6) cadres et professionnels haïtiens ont reçu leurs diplômes en Master 2 en Droit international et Européen des Droits fondamentaux à l’Université de Nantes en France, au cours d’une cérémonie de collation de diplômes organisée à l’auditorium de ladite Université. Ce qui a marqué la fin de l’année académique.

Dans le cadre de cette cérémonie, ces cadres, professionnels et activistes membres des barreaux de Port-au-Prince, de la Croix-des-bouquets, des Nippes et de Gonaïves ont représenté dignement Haïti. Parmi ces figures emblématiques, travaillant pour la plupart dans le domaine des droits de l’homme, il est important de signaler la participation de Me Antonal Mortimé, Coordonateur de Défenseurs plus, Me James Engé chargé de cours et cadre à l’Université d’État d’Haïti (UEH), membre de la Commission justice et paix, Me Stanley E. Augustin Secrétaire général de l’Observatoire de la jeunesse et auteur du livre “Repenser le parlement haïtien”, Me Alex Norvelus, Me Michelet Thomas et de Me Joël Beauchamp, conseiller en accès à la justice à JSSP/USAID.

LIRE AUSSI:  Miragoâne (Nippes) : une 3e journée d'examens sur fond de protestations

Aussi, faudrait-il rappeler que le lauréat de ce programme d’étude internationale et européenne, duquel découle le master en Droit international et européen des droits de l’homme, est un haïtien, Me Joël Beauchamp avec mention Très bien. Dans son discours de circonstance, le lauréat a souligné que “le parcours du diplômé de Master 2 Droit international et européen des droits fondamentaux n’a pas été une quête facile. D’ailleurs la formation ouverte à distance, malgré toute la souplesse du dispositif, demeure un mécanisme d’apprentissage individuel et collectif exigeant une discipline de fer, une détermination inébranlable”.

6 cadres haïtiens diplomés en Master 2 en Droit international à l'Université de Nantes en France 1
Vue partielle de la cérémonie de collation de diplômes (photo de courtoisie)

Il en a profité pour encourager ses pairs à appliquer dans leurs pratiques professionnelles et sociales tous les bagages dont ils sont désormais dépositaires en faisant le partage de ce savoir, de ce savoir-faire avec tout le savoir-être nécessaire pour un savoir-vivre basé sur l’approche des droits humains.

LIRE AUSSI:  Miragoâne (Nippes) : une 3e journée d'examens sur fond de protestations

À noter que ce programme s’inscrit dans le cadre des formations diplomantes des universités francophones de concert avec l’Agence universitaire de la francophonie.

Mike Kervin Joseph
Anthropologue / Juriste

INVITATION: