Accueil Police

631 policiers dont 132 femmes intègrent la Police nationale d’Haïti

Haïti standard, le 18 décembre 2021.-

Dôtée d’un effectif de 631 policiers, à savoir 499 hommes et 132 femmes, la 31e promotion de la Police nationale d’Haïti (PNH) devient effective, à partir du 17 décembre 2021. La cérémonie de graduation de ces nouveaux policiers s’est déroulée dans les locaux de l’École nationale de police, à Frères, dans la commune de Pétion-Ville.

Dans son allocution, le directeur général a.i de la PNH, Frantz Elbé a félicité les nouveaux agents qui, selon lui, vont représenter la base du renforcement des différentes structures de l’institution policière.

Le numéro un de la PNH en a profité pour donner la garantie à ces agents de l’ordre qu’ils ne seront pas abandonnés dans leur nouvelle fonction. Durant une période de 24 mois, ces nouveaux policiers seront encadrés et orientés conformément aux dispositions relatives au plan de carrière en vigueur et du code de déontologie de la police.

Par ailleurs, Frantz Elbé a rappelé aux récipiendaires que la loi doit être leur boussole. Être des Citoyens honnêtes, éviter l’argent facile et travailler à être la flamme d’espoir et de fierté de part leurs actes et comportements exemplaires tels sont les principales recommandations formulées par le commandant en chef de la PNH à ces nouveaux agents qui doivent rester vigilents.

631 policiers dont 132 femmes intègrent la Police nationale d'Haïti
Vue partielle des nouveaux agents de l’institution policière, lors de leur cérémonie de graduation qui s’est déroulée en présence du premier ministre de facto Ariel Henry, du ministre de la justice Berto Dorcé et des membres du haut commandement de la PNH (photo internet)

La graduation de cette nouvelle cohorte de policiers est réalisée dans un contexte dominé par une insécurité caractérisée par le kidnapping. Les bandits armés n’ont pas de frontière, en ce qui concerne leurs zones de fonctionnement. Sans une stratégie de sécurité adaptée à la situation, le renforcement de l’effectiff de la police pourrait ne pas servir à grand chose.

LIRE AUSSI>>  Sud'Est : atterrissage dit forcé d'un avion à Jacmel, la police annonce l'ouverture d'une enquête

HS/Haïti standard