Accueil Société

7 août 1922 – 7 août 2022, 100 ans de ministère pour l’Église de Dieu de Fontamara 37

Publication sollicitée, le 7 août 2022

Nous sommes le 7 août 1922, le pasteur Robert MATHURIN qui faisait la fonction de gestion d’un terrain du Président Louis BORNO avait décidé d’implanter ce ministère à Bizoton 53 dans une localité appelée « derrière fort », commune de Carrefour. D’où le premier nom de la Congrégation : Église de Dieu de Bizoton. Au premier lancement il était entouré des premiers chrétiens dont quelques noms s’en suivent respectivement, Itala Toussaint, Merejuste Florestal, son successeur, Arnold Réjouis, Mme Boucicaut…

En 1933, ce fut l’arrivée de la MISSION DE L’ÉGLISE DE DIEU en Haïti, représentée par JOHN P. GLOUSIT. Ce dernier a dû rencontrer le feu pasteur Mathurin, en vue d’une éventuelle intégration dans la mission. Ayant déjà eu une velléité PENTECÔTISTE, le pasteur Mathurin accepta d’intégrer la mission de l’Église de Dieu durant l’année 1937, selon Dr G. Guiteau, ou en 1938 selon la veuve du feu Pasteur Jacques Shiba Virgelin, née Altida dans son document titanesque titré  « De galère en Palais ». Un titre pour témoigner le passage difficile de l’Église de Dieu de Fontamara 37, de ce qu’elle a été, à ce qu’elle est aujourd’hui.

Après la mort du président Borno en 1942, son beau-fils a décidé de rapatrier le terrain. Dès lors, l’ancien enrôlé de la garde haïtienne le Pasteur Mathurin allait se trouver dans l’obligation de changer d’adresse et de construire des tentes de 1941 à 1950, pour faire fonctionner l’Église. Fort heureusement que ce changement d’adresse n’a rien changé dans la conviction et la détermination de ces premiers chrétiens et membres fondateurs. Cependant, suite aux répressions d’Elie Lescot, l’assemblée a dû fermer ses portes. Et après avoir passé outre de cet ordre-là, de ne plus faire fonctionner l’Église, certains de ces membres vont se voir condamner par la justice.

LIRE AUSSI>>  Décès du puissant chef de cabinet du directeur de l'OAVCT, Dieudonné Lhérisson

Le 22 avril 1958 en songe, le pasteur Mathurin a trouvé le message sur le fait que son remplaçant devrait être le Pasteur Merejuste Florestal, beau-père du Pasteur Jean-Claude Desrosiers, actuel membre du corps pastoral à côté de pasteur Paul. Après la mort du Pasteur Florestal, le 27 avril 1981, la Mission de l’Église de Dieu a placé le Pasteur Jacques Shiba Wilson Virgelin à la tête de l’Église. Ce dernier va diriger pendant une longue période au cours de laquelle l’Église de Dieu de Fontamara 37 va connaître réellement un essor historique et faire des exploits, à partir de la transformation de l’espace « Pizza garden » en cette construction solide qui a résisté au séisme du 12 janvier 2010 en témoigne la création d’une vingtaine de groupes et de chorales sous son règne. Encore sous sous son administration, l’Église va connaître une augmentation spectaculaire en passant d’une centaines de membres en novembre 1981 à environs 3000 en décembre 2013. En un mot c’est un passage réel d’un modeste temple, à un tabernacle digne de son nom. Décédé le 15 septembre 2013, il est remplacé par  le Bishop Paul Aliot, titulaire de l’espace depuis le 22 décembre 2013.

Le nouveau leader, qui a assisté son prédécesseur pendant plusieurs années, s’est distingué d’abord par un souci constant d’encourager le troupeau à croître dans la grâce, donc de nouveaux engagements dans la marche avec Dieu. Les convocations dans la prière se sont multipliées. Ensuite, grâce à l’engagement d’une Commission travaillant allègrement pour l’avancement du Royaume, des travaux d’innovation et de rénovation physique de l’espace, s’ajoutent à l’actif de ce Pasteur du district de Carrefour de la Mission de l’Église de Dieu en Haïti. En témoigne la construction d’un temple des enfants d’une capacité de 700 membres, ameublement, fonctionnement d’une infirmerie, et enfin la mise en place d’une classe de Sourds, etc. Il est à noter que cette liste n’est pas exhaustive quant aux différentes réalisations effectuées par le feu Pasteur Chiba et son remplaçant en l’occurrence le Bishop Paul Aliot.

Ce dimanche 7 Août 2022 marque les 100 ans de cette Communauté. Pour marquer ce centenaire, l’Église a dû réaliser toute une série d’activités traditionnelles et nouvelles comme les 40 jours de prières d’été, autour du thème « Nou gen pou n rann kont », tiré du livre de Mathieu 25 : 19. Deux(2) séances de baptême ont été réalisées. Le dimanche 31 juillet, la traditionnelle fête des offrandes et aussi la décision à
ce que ce dimanche 7 août que tous les membres doivent être vêtus de T-shirts de différentes couleurs, en cette occasion exceptionnelle. Tout ceci en vue d’embellir ce 100e exceptionnel.

LIRE AUSSI>>  Décès de Me Claudy Gassant : la police dit privilégier pour le moment la thèse du suicide

Ce 7 août marque les 100 ans de la congrégation. Mais comment ne pas remercier Dieu pour tous ces bienfaits, pendant ces 100 ans  ! Comment, peu importe la dénomination à laquelle on appartient, ne pas éprouver de la fierté pour une institution chrétienne qui fête ses 100 ans !

Malgré les circonstances d’insécurité de la troisième circonscription de Port-au-Prince et ses environs, Dieu a permis que les portes de cette communauté d’au moins 2000 membres actifs de rester encore ouvertes.

7 août 1922 - 7 août 2022, 100 ans de ministère pour l'Église de Dieu de Fontamara 37
L’auteur du texte
James Louis (photo de courtoisie)

Gloire à Dieu  !
Venons et célébrons la fidélité de Dieu.
Élevons la bannière. Gloire, Honneur, Louange à DIEU, le créateur de toutes choses à qui reviennent la majesté, la puissance, dès à présent et aux siècles des siècles.
Amen  !

JAMES LOUIS, HISTORIEN , JURISTE ET THÉOLOGIEN