“7 tours du Palais national” pour exiger la démission du Président Jovenel Moïse

10
Nouvelle manifestation des “petrochallengers” pour exiger la démission du Président Jovenel Moïse et la tenue du procès PetroCaribe.

Haïti standard, le 13 juin 2019.- À l’appel d’un groupe de “petrochallengers” dénommé “Nou pap dòmi” (nous ne dormons pas), plusieurs milliers de manifestants ont réalisé, le 13 juin, selon eux, sept (7) tours du Palais présidentiel situé au Champ-de-mars, à Port-au-Prince.

La manifestation a démarré devant les locaux de l’ancien Rex théâtre, avant de marcher dans plusieurs rues limitrophes du Palais national. Après avoir parcouru ces différentes rues, les manifestants se sont dirigés vers le Parlement haïtien, au Boulevard Harry Truman, à Port-au-Prince.

Les forces de l’ordre ont empêché aux manifestants de s’approcher près des locaux du Parlement. Elles ont fait usage de gaz lacrymogène pour repousser les protestataires.

Mécontents, ces derniers ont lancé des pierres sur plusieurs bâtiments publics du centre-ville dont le Parquet de Port-au-Prince. Les locaux du Ministère à la condition féminine et aux droits des femmes (MCFDF) n’ont pas été épargnés par les jets de pierres des manifestants.

Aussi, ont-ils lancé des propos hostiles à l’endroit de certains marchands et autres citoyens qui n’ont pas pris part activement à cette manifestation visant à réclamer notamment la démission du Président de la République et la tenue du procès PetroCaribe.

HS

Laisser un commentaire