Accueil Police

Abelson Gros Nègre qualifie d’ « injuste et arbitraire » sa révocation au sein de la PNH

Haïti standard, le 2 septembre 2020.-

Le porte-parole du syndicat de la police nationale d’Haïti (SPNH-17), Abelson Gros Nègre dénonce sa révocation au sein de l’institution policière, après 11 ans de carrière.

Dans une interview accordée au micro d’un reporteur de Haïti standard, le policier révoqué dit ne pas comprendre la décision du haut commandement de la Police nationale d’Haïti (PNH), en particulier Rameau Normil qui avait appuyé la bataille que le syndicat est en train de mener au sein de la Police.

« C’est une décision qui vise à satisfaire les autorités politiques, afin que le DG de la PNH Rameau Normil et l’inspecteur général en chef Hervé Julien puissent gérer leur poste », a poursuivi l’agent 2 Abelson Gros Nègre.

Ce dernier a, en outre, profité de cette interview pour dénoncer l’assassinat de policiers, le lynchage de certains confrères d’arme et des cas de harcèlement de policières à la Direction centrale de la police routière (DCPR), entre autres.

Avant d’annoncer un recours contre cette « décision injuste et arbitraire », le policier révoqué invite le haut commandement de la PNH à se renseigner sur son comportement au sein de l’institution, après ses 11 ans de services.

Abelson Gros Nègre qualifie d' "injuste et arbitraire" sa révocation au sein de la PNH
Le policier révoqué Abelson Gros Nègre (Photo archives)

Au terme de cette interview, Abelson Gros Nègre invite les policiers et policières ainsi que la population à descendre dans les rues, le 7 septembre 2020, afin de manifester leur mécontentement contre les dérives des autorités gouvernementales et policières.

HS/Haïti standard

LIRE AUSSI>>  Pétion-Ville : 2 individus de nationalité roumaine arrêtés pour fraude à la carte bancaire