Accueil Politique

Accord de Montana : Fritz Alphonse Jean et Steven Irvenson Benoît désignés pour diriger la transition

Haïti standard, le 30 janvier 2022.-

Au terme d’un « vote » réalisé dans un hôtel huppé de Pétion-Ville, l’ancien gouverneur de la Banque de la République (BRH) Fritz Alphonse Jean a été choisi par les délégués du Conseil national de transition (CNT) pour diriger la transition politique dans le pays, à partir du 7 février 2022.

Avec 25 voix pour, Fritz Alphonse Jean a rafflé ce vote face à son adversaire Edgard Leblanc Fils qui, lui, a obtenu 15 voix. Et, les résultats de ce vote se sont soldés par deux (2) votes blancs sur un total de 44 délégués.

Par ailleurs, le candidat au poste de premier ministre provisoire Steven Irvenson Benoît a été désigné chef du gouvernement de transition, avec 26 voix pour. Jean Henold Buteau a obtenu 14 voix lors du processus de désignation des dirigeants de la transition.

Au terme de ce processus, le candidat malheureux au poste de président provisoire, Edgard Leblanc Fils a « salué l’élection de Fritz Alphonse Jean comme président pour diriger la période de transition, dans une logique de dialogue, de concertation et de compromis liée à l’accord de Montana désireux de changer la vie du peuple haïtien. »

Accord de Montana : Fritz Alphonse Jean et Steven Irvenson Benoît désignés pour diriger la transition
L’ancien sénateur de la République, Steven Irvenson Benoît désigné chef du gouvernement de transition dans le cadre de l’accord de Montana (photo internet)

À souligner que le premier ministre de facto Ariel Henry n’a jamais manqué l’occasion de rappeler que le prochain président du pays sera élu par le peuple haïtien. Ce, après l’organisation des prochaines élections dans le pays. Des Citoyens se questionnent déjà sur la date de la publication de l’arrêté relatif à la désignation des dirigeants de la transition.

HS/Haïti standard