Accueil Sport

Accusé d’abus sexuel sur des footballeuses mineures, le Président de la FHF se défend

1048

Haïti standard, le 2 mai 2020.- Le président de la Fédération haïtienne de football (FHF), le Dr Yves Jean Bart dit Dadou vient de faire l’objet d’une enquête journalistique pour crime sexuel. Selon le journal The Guardian, Yves (Dadou) Jean Bart serait de connivence avec plusieurs autres dirigeants de la FHF pour abuser sexuellement des jeunes filles entre 14 et 17 ans qui fréquentent le centre FIFA Goal situé dans la commune de Croix-des-Bouquets.

En guise de réaction sur ce dossier, le président de la FHF a, dans un document de sept (7) pages, réfuté cette accusation, en déclarant qu’ “après huit (8) ans de fonctionnement, de l’académie Camp Nous, il n’existe aucune plainte contre la fédération, ni contre le staff engagé dans notre académie ni contre ma personne”.

À une question relative à des menaces d’expulsion proférées à l’égard des jeunes footballeuses pour refus de se “conformer”, le Dr Yves (Dadou) Jean-Bart a expliqué les raisons pour lesquelles certains joueurs sont sanctionnés dans ledit centre.

“(…) indiscipline grave comme se battre avec ses camarades, refus de s’entraîner ou d’aller en classe, rester au dehors au-delà du délai permis”, sont les raisons qui justifient le renvoi d’un jeune du centre. Ce, en dehors de l’abandon volontaire…

“Donc, dans le football féminin en Haïti avec des générations de joueuses qui ont 50/60 ans aujourd’hui, il n’y a jamais eu à ma connaissance même des soupçons de ce genre ; ne trouvez-vous pas bizarre que ce soit juste avant le congrès, à l’occasion des élections du comité exécutif en février dernier de la Fédération, qu’on ait soulevé des accusations de ce genre, alors que notre centre fonctionne et reçoive en pension complète toute l’année depuis 2001”, a déduit le président de la FHF.

Le président de la Fédération haïtienne de football se défend de l'accusation d'abus sexuel sur des footballeuses mineures
Le président de la Fédération haïtienne de football, Yves (Dadou) Jean-Bart (photo internet)

En plus d’une organisation haïtienne de défense des droits humains, le Dr Yves (Dadou) Jean-Bart a sollicité de la justice haïtienne et des instances compétentes de la Fédération internationale de football association (FIFA) et de la CONCACAF de conduire une investigation relative à cette affaire.

HS/Haïti standard