Accueil Économie

Activité de la Chambre franco-haïtienne de commerce et d’industrie : Fritz Alphonse Jean préconise l’éducation des Citoyens

Haïti standard, le 20 janvier 2022.- 

À l’initiative de la Chambre franco-haïtienne de commerce et d’industrie (CFHCI), un panel d’experts a été constitué pour aborder, le 19 janvier 2022, la situation socio-politique et économique d’Haïti. Les économistes Fritz Alphonse Jean, Etzer Emile et Robert Paret ont reconnu que les indicateurs socio-économiques, entre autres, du pays sont au rouge, avec notamment une dépendance d’Haïti aux transferts de la diaspora.

Face au constat alarmant dressé par ces économistes sur la situation du pays, l’ancien gouverneur de la Banque de la République d’Haïti (BRH) et candidat à la présidence provisoire, Fritz Alphonse Jean a mis l’accent sur l’éducation des citoyens et citoyennes pour redresser l’économie du pays. La masse d’analphabète que compte le pays est un obstacle au développement économique d’Haïti, a déclaré é Fritz Alphonse Jean.

Par ailleurs, l’ex gouverneur de la BRH a poursuivi que « la relance économique est au coeur de l’avenir du pays. » Selon lui, cette relance économique est entre les mains de tous les Haïtiens, car l’État est incapable de remplir sa mission principale consistant à garantir le droit aux services sociaux de base de la population.

Le président de la CFHCI, Grégory Brandt, qui justifiait la réalisation de cette activité, a déclaré que celle-ci vise à sensibiliser les décideurs sur la situation économique du pays. Si rien n’est fait pour redresser la barque économique nationale, l’économie haïtienne s’effondrera, a prévenu Grégory Brandt.

Activité de la Chambre franco-haïtienne de commerce et d'industrie : Fritz Alphonse Jean préconise l'éducation des Citoyens
De g. à d. le président de la CFHCI, Grégory Brandt, la modératrice de l’évènement, les économistes Fritz Alphonse Jean et Etzer Emile (photo Arnold Junior Pierre/Haïti standard)

Au terme de cette activité composée d’un public diversifié, les participants ont interagi de manière cordiale avec les panélistes qui ont fait part de leur disponibilité à continuer les discussions sur la situation socio-politique et économique d’Haïti. Ce, afin de contribuer à sortir le pays du marasme dans lequel il se trouve.

LIRE AUSSI>>  Coronavirus : réduction drastique de l'horaire de fonctionnement des banques

HS/Haïti standard