Accueil Éducation

Année académique 2019-2020 : une rentrée des classes mi-figue mi-raisin

251

Haïti standard, le 10 septembre 2019.- Le ministre de l’éducation nationale et de la formation professionnelle a donné, le 9 septembre, le coup d’envoi de l’année scolaire 2019-2020, à l’école nationale de Frères (commune de Pétion-Ville) notamment en présence des cadres de son ministère et des représentants d’organisations travaillant dans le secteur.

Le ministre de l’éducation nationale, Pierre Josué Agénor Cadet a exprimé son contentement par rapport à la rentrée scolaire de l’année académique en cours. Car, selon lui, l’État a pris des mesures visant à favoriser la réouverture des classes….

Une rentrée des classes réalisées sur fond de crise économique, a reconnu le ministre Pierre Josué Agénor Cadet qui impute la responsabilité à la « crise systémique que connaît le pays depuis l’année 1986 et la politisation de l’éducation » dans le pays.

LIRE AUSSI:  Le commissaire du gouvernement de Port-au-Prince démissionne et rappelle des mésaventures du ministre de la justice

Selon le titulaire du Ministère de l’éducation nationale et de la formation professionnelle (MENFP), le système scolaire haïtien compte 2 800 écoles fondamentales et 28 000 enseignants suffisaient au fonctionnent de ces écoles. Cependant, 35 000 enseignants travaillent dans ledit système contre 30 000 qui touchent régulièrement leur salaire, a expliqué Pierre Josué Agénor Cadet.

« Des enseignants ont intégré les salles de classe de manière irrégulière », a déploré le ministre qui a reconnu que ces enseignants sont des victimes système susmentionné. Aussi, le ministre s’est-il questionné sur la motivation de ces enseignants qui travaillent depuis plus de cinq (5) ans dans le système sans avoir reçu leur lettre de nommination.

LIRE AUSSI:  Cayes (Sud) - Education : des professeurs menacent de boycotter la reprise des activités scolaires

Abordant le dossier de la subvention des manuels scolaires cette année, le ministre de l’éducation nationale a déclaré que 12 maisons d’édition ont remporté cette année l’appel d’offre lancé par le MENFP. Cependant, il y a une maison d’édition en situation de monopole qui pose problème, a expliqué Pierre Josué Agénor Cadet.

Année académique 2019-2020 : une rentrée des classes mi-figue mi-raisin 1
Le ministre de l’éducation nationale et de la formation professionnelle, Pierre Josué Agénor Cadet (2e pers. à gauche) accompagné d’autres personnalités au lancement officiel de l’année scolaire 2019-2020 (photo page Facebook du MENFP)

Avant de souhaiter une « bonne rentrée des classes à toutes et à tous », le ministre de l’éducation nationale a promis que des « bons » seront distribués à certains parents à partir de cette semaine, dans le but de permettre aux bénéficiaires de recevoir un peu d’argent afin de faciliter le retour des élèves dans les salles de classe.

HS/Haïti standard