Accueil Éducation

Année académique 2022-2023 : le Ministère de l’éducation nationale préconise une réouverture des classes partielle

Haïti standard, le 3 octobre 2022.-

Après avoir reporté la rentrée des classes au 3 octobre 2022, le Ministère de l’éducation nationale et de la formation professionnelle (MENFP) dit prendre en considération les appels des institutions éducatives et divers secteurs qui réclament un meilleur climat sécuritaire capable de favoriser la réouverture des classes, pour l’année académique 2022-2023.

Dans un communiqué publié tôt dans la matinée du 3 octobre 2022 (2:00 a.m), le MENFP préconise une rentrée scolaire graduelle. La première semaine du calendrier scolaire 2022-2023, qui démarre aujourd’hui 3 octobre 2022, s’annonce difficile pour relancer les activités scolaires dans plusieurs endroits du pays.

Par ailleurs, le MENFP informe que le dossier de la réouverture des classes a été abordé au conseil du gouvernement réalisé, le 2 octobre 2022. Selon le communiqué susmentionné, le gouvernement s’engage à créer des meilleures conditions sécuritaires, en adoptant d’autres dispositions pour faciliter le déplacement de la population dont des élèves et enseignants.

En outre, le MENFP exige le respect du droit des enfants à se rendre à l’école, dans n’importe quelle circonstance. Un droit consacré à travers les conventions internationales signées par Haïti. « L’école est un bien public qui mérite d’être protégé chaque jour et partout dans le pays… », a conclu le MENFP.

À souligner que plusieurs écoles fonctionnant dans la Capitale et ses environs ont informé aux élèves, enseignants et parents que la rentrée scolaire prévue pour cette année n’est pas possible, ce 3 octobre 2022, à l’occasion de la nouvelle date retenue par ledit ministère pour la rentrée des classes.

LIRE AUSSI>>  Miragoâne (Nippes) : le directeur de communication du MENFP promet de verser les arriérés de salaire des enseignants

HS/Haïti standard