Accueil Politique

Après Me Reynold Georges, c’est le tour du sénateur Garcia Delva de faire son numéro

Haïti standard, le 19 juillet 2020.-

Le sénateur de l’Artibonite et allié du régime en place Garcia Delva vient de prendre ses distances avec le Président de la République. Au cours d’une déclaration faite ce weekend, le parlementaire élu sous la bannière du parti « Ayiti an aksyon » (AAA) a déclaré que le Chef de l’État ne respecte pas les engagements pris vis-à-vis des Citoyens du département de l’Artibonite.

« Je ne peux pas avoir d’amis qui vont dans le sens contraire des intérêts des Citoyens de mon département », a précisé le chanteur Garcia Delva qui a poursuivi que ses priorités sont les intérêts des habitants de l’Artibonite.

Aussi, le parlementaire a-t-il invité la population à se soulever…, dans le but d’obtenir satisfaction, après les promesses de campagne non tenues par le locataire du Palais national.

Le sénateur Garcia Delva était englué, il y a environ un an, dans une affaire de kidnapping où l’ex directeur général de la Police nationale d’Haïti (PNH), Michel-Ange Gédéon avait déclaré que les informations relatives à l’implication du sénateur Garcia Delva dans un cas de kidnapping étaient confirmées à 98%.

À rappeler qu’après la démission du ministre de la jeunesse, des sports et de l’action civique, Max Attys, le 16 juillet 2020, le conseiller politique et juridique du Président de la République, Me Reynold Georges avait annoncé qu’il démissionne de sa fonction, car « ses conseils n’étaient plus sollicités et suivis… »

HS/Haïti standard

LIRE AUSSI>>  Lucsonne Janvier est nommé à la tête de la Mairie de Port-au-Prince