Accueil Politique

Arcahaie – Coronavirus : la Mairesse s’oppose au choix de la prison civile comme centre de quarantaine des détenus

447

Haïti standard, le 16 mai 2020.-

La Mairesse de l’Arcahaie, Rosemila Petit-Frère a critiqué la décision du gouvernement de choisir la prison civile de l’Arcahaie, pour la réalisation d’un centre d’isolement ou de quarantaine au profit des détenus atteints du Coronavirus.

Aussi, la mairesse a-t-elle dénoncé cette décision prise par le gouvernement de manière unilatérale, car les autorités locales n’ont pas été consultées lors de la mise en oeuvre de cette décision.

Des habitants de la commune avaient prévu de manifester contre cette mesure prise par le gouvernement, a indiqué la Mairesse Rosemila Petit-Frère qui les a demandés de surseoir sur la manifestation. La Mairesse de l’Arcahaie a promis aux Archelois de s’informer sur la situation, avant d’agir.

La suite après cette publicité Création site internet en Haïti
LIRE AUSSI:  Début de tensions dans plusieurs quartiers de la zone métropolitaine de Port-au-Prince

Aussi, en a-t-elle profité pour dénoncer le transfert de 15 détenus à la prison de l’Arcahaie, avant d’annoncer une enquête sur l’état de santé de ces détenus transférés à la prison de sa commune.

Arcahaie - Coronavirus : la mairesse s'oppose au choix de la prison civile comme centre de quarantaine des détenus
La Mairesse de l’Arcahaie, Rosemila Petit-Frère (photo internet)

HS/Haïti standard