Accueil Politique

Ariel Henry obtient du Core group le feu vert de former un « gouvernement consensuel et inclusif »

1052

Haïti standard, le 17 juillet 2021.-

Les ambassades d’Allemagne, du Brésil, du Canada, d’Espagne, des États-Unis d’Amérique, de France, de l’Union européenne, du représentant spécial de l’Organisation des États américains et de la représentante spéciale du secrétaire général des Nations unies, regroupés sous le label du Core group, appellent à la formation d’un « gouvernement consensuel et inclusif ».

Dans un communiqué publié, le 17 juillet 2021, le Core group a donné son feu vert au Premier ministre nommé, Ariel Henry, de former ce gouvernement. Ce, contrairement au fait que la représentante spéciale du secrétaire général des Nations unies, Hélène Meagher Lalime avait apporté son soutien au premier ministre révoqué Claude Joseph d’accaparer le pouvoir jusqu’à la tenue des prochaines élections dans le pays.

« Alors qu’Haïti affronte de graves périls, les membres du groupe expriment le souhait que l’ensemble des acteurs politiques, économiques et de la société civile du pays soutiennent pleinement les autorités dans leurs efforts de rétablir la sécurité sur l’ensemble du territoire, y compris dans les zones actuellement en proie à la violence des gangs, d’organiser des scrutins législatifs et présidentiels libres, justes, transparents et crédibles dans les délais les plus brefs, et de s’assurer que chaque citoyen bénéficie de services adéquats de l’État », a conclu le Core group à travers ledit communiqué.

HS/Haïti standard