Accueil Politique

Artibonite : les complexes Indépendance 1 et 2 du ministre de la défense saccagé à Gonaïves

Haïti standard, le 11 octobre 2022.-

Des manifestants anti-Ariel Henry, premier ministre de facto, ont saccagé et incendié partiellement les complexes Indépendance 1 & 2 du ministre de la défense, Enold Joseph, à Gonaïves, ont confirmé des habitants de la Cité de l’indépendance joints au téléphone par la rédaction de Haïti standard.

La scène s’est produit aujourd’hui 11 octobre, en marge d’une manifestation réalisée au centre-ville de Gonaïves, pour exiger le départ du premier ministre de facto Ariel Henry.

Situés à l’angle des rues Toussaint Louverture et Henry Christophe, les complexes Indépendance 1 & 2 abritent une station de radio, un hôtel et un mini super marché, ont précisé des témoins à notre rédaction.

Des agents de la Police nationale d’Haïti (PNH) ont été remarqués sur les lieux après les dégâts. Ce, afin de tenter de prendre le contrôle de la situation, en vue de limiter les dégâts.

Artibonite : les complexes Indépendance 1 et 2 du ministre de la défense saccagé à Gonaïves
Capture d’écran d’une vidéo des complexes Indépendance 1 & 2 dans la Cité de l’indépendance

À rappeler qu’une nouvelle étape vient d’être franchie dans les manifestations anti-gouvernementales notamment à Gonaïves. En effet, les manifestants ont pillé puis incendié hier 10 octobre les locaux du Tribunal de première instance (TPI), du tribunal de paix de la section sud de la juridiction et de la Cour d’appel des Gonaïves.

HS/Haïti standard

LIRE AUSSI>>  Centre : "la prison civile de Hinche est un enfer sur terre", s'alarme le GDDHDI