Home Diplomatie Assad Volcy associe son refoulement en Haïti à ses relations avec certains...

Assad Volcy associe son refoulement en Haïti à ses relations avec certains politiciens haïtiens

Haïti standard, le 6 novembre 2022.-

Suite à son interception suivie de son refoulement en Haïti par les autorités américaines, le 4 novembre 2022, l’ancien candidat au Sénat pour le département de l’Ouest et propriétaire de l’agence de presse en ligne Gazette Haïti, Assad Volcy s’est défendu d’avoir été arrêté par des agents du bureau fédéral d’investigation (FBI en Anglais).

Pour l’ancien activiste politique, il a été intercepté puis refoulé par des autorités américaines en raison des relations qu’il entretenait avec des leaders politiques ciblés par l’administration du président Joe Biden dont le secrétaire général du parti politique « Pitit Desalin », Moïse Jean-Charles.

Le journaliste Assad Volcy prétend qu’il n’est pas « victime d’une décision du département d’État. » En effet, le propriétaire de l’agence en ligne Gazette Haïti affirme que le procès verbal rédigé en la circonstance dont une copie est en sa possession ne mentionne aucune affaire de trafic d’armes.

Cependant, le concerné s’est gardé de publier ce procès verbal qui, selon lui, est en sa possession. Ce, afin de tenter de convaincre la population qu’il n’a pas été arrêté par le FBI, avant d’être refoulé en Haïti.

Aussi, faut-il rappeler que les gouvernements américains et canadiens ont sanctionné notamment le président du tiers restant du Sénat de la République Joseph Lambert ainsi que le président du parti politique « Ayiti an aksyon » Youri Latortue, en raison de leur implication dans le trafic de drogues et leurs liens avec des gangs armés qui terrorisent la population.

HS/Haïti standard