Assassinat de 2 journalistes brésiliens dans la ville de Maricá en moins d’un mois

10
Deux (2) journalistes brésiliens ont été assassinés dans la ville de Maricá, dans l’État de Rio de Janeiro, en moin d’un mois. Des associations de journalistes demandent aux autorités de prendre des dispositions pour garantir la liberté de la presse…

Haïti standard, le 20 juin 2019.- Le journaliste Romário da Silva Barros, reporteur du site d’information Lei Seca fonctionnant à Maricá, a été tué par balles dans la nuit du 18 au 19 juin 2019, dans la ville de Maricá située dans l’État de Rio de Janeiro.

Peu avant cet assassinat soit le 25 mai dernier, le journaliste Robson Giorno qui travaillait pour le journal « O Maricá » a également été tué par balles dans cette même ville de l’État de Rio de Janeiro.

Âgé de 31 ans, le journaliste Romário da Silva Barros a reçu plusieurs projectiles dont trois (3) au niveau de la tête au moment où il circulait dans une rue de Maricá. Les assassins ont réussi à s’enfuir dans un véhicule non encore identifié par les forces de l’ordre.

Après ces deux (2) cas d’assassinat, la police de l’État de Río de Janeiro a informé qu’elle ne dispose pas encore d’indices pouvant établir de connexions entre l’exercice de la profession des journalistes et leur assassinat.

Des voix se sont élevées pour dénoncer ces attaques perpétrées contre des journalistes en si peu de temps. Tels sont les cas de la Fédération nationale des journalistes (FENAJ en Portugais), du syndicat des journalistes de Río de Janeiro et de l’Association brésilienne de radiodiffuseurs et télédiffuseurs de demander hier mercredi 19 juin aux autorités d’adopter des mesures préventives capables de garantir la liberté de la presse notamment dans l’État susmentionné.

L’organisation dénommée Reporteurs sans frontières (RSF) a rappelé qu’entre 2010 et 2019 (à date), 33 journalistes ont été assassinés au Brésil. Ce qui place ce pays en 2e position parmi les pays les plus dangereux pour la presse derrière le Mexique.

HS

Laisser un commentaire