Accueil Politique

Assassinat de Dessalines : l’école « tipa tipa » chôme avant sa réouverture

Haïti standard, le 15 octobre 2022.-

À l’occasion de la commémoration de l’assassinat de l’empereur Jean-Jacques Dessalines, le 17 octobre 2022, la primature informe que cette date sera chômée sur toute l’étendue du territoire. Ce, afin de marquer la 216e année de l’assassinat du père fondateur de la Nation.

« … la Primature informe la population en général, et particulièrement les agents des secteurs publics et privés que l’Administration publique, le commerce l’industrie et les écoles chôment le 17 octobre 2022 sur toute l’étendue du territoire national, » a écrit la primature dans un communiqué publié, le 14 octobre 2022.

Le plus ahurissant dans ce communiqué est que toutes les activités commerciales, industrielles et scolaires sont paralysées dans le pays, après l’annonce de l’augmentation exagérée des prix des produits pétroliers sur le marché haïtien. Une annonce réalisée par le premier ministre de facto Ariel Henry, le 11 septembre 2022.

Des manifestations suivies de pillage ont été réalisées tant à Port-au-Prince que dans des villes de province, pour exiger le départ du gouvernement de facto dirigé par le premier ministre susmentionné. Pourtant, ledit gouvernement feint d’ignorer que le pays ne fonctionne presque plus.

Assassinat de Dessalines : l'école "tipa tipa" chôme avant sa réouverture
Photo d’illustration

La réouverture des classes programmées le 5 septembre 2022, puis le 3 octobre 2022, ne parvient jusqu’à présent pas à être opérationnelle. Le ministre de l’éducation nationale et de la formation professionnelle Nesmy Manigat avait préconisé une réouverture graduelle des classes (« tipa tipa »), mais aucune école ne parvient pas, à date, à rouvrir leurs portes.

HS/Haïti standard