Accueil Police

Assassinat de Jovenel Moïse : 3 nouvelles arrestations dont 2 policiers et plusieurs saisies effectuées par la PNH

756

Haïti standard, le 21 juillet 2021.-

Le directeur général a.i de la Police nationale d’Haïti (PNH), Léon Charles a tenté de rassurer la population, dans l’après-midi du 20 juillet 2021, que l’enquête relative à l’assassinat du président Jovenel Moïse avançait de bon train. Ainsi, a-t-il fait savoir que trois (3) personnes dont deux (2) policiers ont été appréhendées, 13 résidences perquisitionnées, plusieurs armes à feu ainsi que trois (3) grenades, entres autres, ont été saisies lors des opérations policières réalisées durant les quatre (4) derniers jours.

Selon le commandant en chef de la PNH, les trois (3) personnes arrêtées répondent au nom de  Bony Grégoire, Cliffton Hyppolite et Dominique Cauvin. Ces derniers sont accusés d’avoir participé à l’assassinat du premier mandataire de la Nation. Les présumés complices se rencontraient regulièrement au domicile de Reynaldo Corvington, arrêté la semaine dernière, pour la planification dudit assassinat, a précisé Léon Charles.

Aussi, le patron de l’institution policière a-t-il dévoilé la saisie d’une soixantaine d’armes à feu dont 45 fusils, 14 pistolets, plusieurs centaines de cartouches de différents calibres, d’un drone, de trois (3) grenades et de plusieurs gilets par balles, et également la perquisition de 13 résidences. D’entre ces résidences, deux (2) sont au nom de l’ancien sénateur John Joël Joseph, trois (3) au nom de Joseph Félix Badio, un appartient à Reynaldo Corvington et un autre à Rodolphe Jaar. Les propriétaires de ces différentes maisons sont activement recherchés par la PNH, pour leur implication présumée dans l’assassinat du président Jovenel Moïse, a rappelé le chef de la police.

LIRE AUSSI:  "Tuer tous ceux qui se trouvaient dans la résidence présidentielle", la mission initiale des assassins de Jovenel Moïse

Par ailleurs, Léon Charles a confirmé avoir retracé l’ancien diplomate haïtien Joseph Pierre Ashkard qui s’était chargé de procurer des visas haïtiens aux mercenaires colombiens. Ce qui facilitait la rentrée de ces mercenaires dans le pays, à travers la République Dominicaine. L’ancien ambassadeur haïtien s’est réfugié aux Etats-Unis, a confié le numéro 1 de la PNH qui, dit-il, a déjà sollicité la collaboration des autorités américaines en vue de le capturer.

Assassinat de Jovenel Moïse : 3 nouvelles arrestations dont 2 policiers et plusieurs saisies effectuées par la PNH
Le directeur général de la Police nationale d’Haïti (PNH), Léon Charles (à droite) et le représentant de la délégation de la police colombienne, le 22 février 2021 (photo internet/archives)

Enfin, Léon Charles a révélé que trois (3) ressortissants étrangers vivant aux Etats-Unis ont été identifiés comme ceux qui ont financé l’assassinat du président Jovenel Moïse. Toutefois, le Directeur général a.i de la PNH qui a participé aux cérémonies d’hommage au défunt président Jovenel Moïse au Musée du panthéon national (MUPANAH), dans la matinée du 20 juillet 2021, s’est gardé de décliner l’identité de ces ressortissants étrangers.

HS/Haïti standard