Accueil Justice

Assassinat de Jovenel Moïse : la Digicel sommée de fournir les relevés téléphoniques d’Ariel Henry et de Joseph Félix Badio

309

Haïti Standard, le 8 septembre 2021.-

Le commissaire du gouvernement de Port-au-Prince, Me Bed-Ford Claude a accordé au Président directeur général (PDG) de la Digicel, Maarteen Boute, 48 heures pour fournir au Parquet les relevés des appels téléphoniques entre le premier ministre de facto Ariel Henry et l’un des suspects dans l’assassinat de Jovenel Moïse, le nommé Joseph Félix Badio, au cours de la période allant du 1e au 15 juillet 2021.

Dans une correspondance datée du 7 septembre 2021, le commissaire du gouvernement de Port-au-Prince a fait part de sa volonté de recueillir ces relevés des appels téléphoniques, afin de vérifier l’authenticité des informations publiées dans le rapport du Réseau national de défense des droits de l’homme (RNDDH), sur l’assassinat du président Jovenel Moïse. Aussi a-t-il expliqué que ces relevés sont importants pour l’avancement de l’enquête.

En effet, cette décision est survenue plusieurs semaines après la sortie du rapport en question révélant que le premier ministre de facto Ariel Henry a eu des échanges téléphoniques, au moins 64 fois, avec Joseph Félix Badio, l’un des suspects dans l’assassinat du président Jovenel Moïse.

Selon Me Bed-Ford Claude, sur la base des informations fournies par la Digicel, un réquisitoire supplétif pourrait être adressé au juge instructeur Garry Orélien. Ce, afin de permettre au dossier de poursuivre son chemin.

Assassinat de Jovenel Moïse : la Digicel sommé de fournir les relevés téléphoniques d'Ariel Henry et de Joseph Félix Badio
Photo d’illustration

À rappeler que le juge instructeur Garry Orélien remplace aux commandes de l’instruction sur l’assassinat du président Jovenel Moïse, l’ancien magistrat Mathieu Chanlatte. Ce dernier s’était déporté du dossier, après le meurtre du greffier attaché à son cabinet d’instruction, à savoir Frantz Lafortune.

HS/Haïti standard