Accueil Actualités

Assassinat de Jovenel Moïse : la Jamaïque prête à transférer Mario Antonio Palacios Palacios en Colombie

Haïti standard, le 2 janvier 2022.-

Les autorités Jamaïcaines sont sur le point de renvoyer le nommé Mario Antonio Palacios Palacios, l’un des présumés assassins du président Jovenel Moïse, en Colombie, son pays d’origine, le 3 janvier 2022. Ce, malgré la demande d’extradition en Haïti formulée par le gouvernement.

Selon des informations parvenues à la rédaction de Haïti standard, le gouvernement jamaïcain a pris cette décision en raison du manque de documents fournis par le gouvernement haïtien pour achever le processus.

Aussi, l’ancien chancelier haïtien et ex premier ministre de facto, Claude Joseph, avait-il déclaré que «le gouvernement d’Ariel Henry n’a pas fourni suffisamment de preuve pouvant établir l’implication de Mario Antonio Palacios Palacios dans l’assassinat du président Jovenel Moïse ».

À noter qu’une demande d’extradition de l’entrepreneur Samir Handal vers Haïti a été formulée par le gouvernement haïtien à la Turquie, il y a environ deux (2) mois. Jusqu’à aujourd’hui le présumé complice dans l’assassinat du défunt président n’est pas encore rentré au pays. Cette affaire finira-t-elle comme celle de Mario Antonio Palacios Palacios? Affaire à suivre…

HS/Haïti standard

LIRE AUSSI>>  Pétion-Ville (Ouest) : Panique dans plusieurs zones suite à des tirs nourris entendus