Accueil Justice

Assassinat de Jovenel Moïse : l’audition de l’ancien premier ministre de facto Claude Joseph boycottée par ses « partisans »

Haïti standard, le 15 décembre 2021.-

Des dizaines de « partisans » de l’ancien premier ministre de facto et ex ministre des affaires étrangères et des cultes, Claude Joseph, ont empêché le déroulement de l’audition de celui-ci au cabinet d’instruction du juge d’instruction Garry Orélien. Cette audition était prévue, le 14 décembre 2021, à l’École de la magistrature (EMA) située à Frères, dans la commune de Pétion-Ville.

Face à l’atmosphère créée par les « supporteurs » de l’ex Chancelier sous l’administration de Jovenel Moïse, le magistrat instructeur avait annoncé que les conditions ne sont pas réunies, en vue de l’audition de Claude Joseph.

Ce dernier en a profité pour faire part de sa détermination à collaborer avec les autorités judiciaires, afin que justice soit rendue au défunt président Jovenel Moïse. Celui-ci a été lâchement assassiné dans sa résidence privée, le 7 juillet 2021, par des mercenaires colombiens, entre autres.

Assassinat de Jovenel Moïse : l'audition de l'ancien premier ministre de facto Claude Joseph boycottée par ses "partisans"
Des partisans de l’ancien premier ministre de facto Claude Joseph devant les locaux de l’École de la magistrature, à Frères (photo internet)

HS/Haïti standard

LIRE AUSSI>>  Miragoâne (Nippes) : manifestation du Forum patriotique contre le pouvoir en place