Accueil Police

Assassinat de Me Dorval : l’étau se resserre autour du Palais national

1576

Haïti standard, le 11 septembre 2020.-

Conformément aux déclarations du Premier ministre Joseph Jouthe, l’enquête autour de l’assassinat du professeur et Bâtonnier de l’ordre des avocats de Port-au-Prince avance. Plusieurs individus ont été arrêtés dans le cadre de cette enquête.

Après l’arrestation de Mackender Fils-Aimé, un proche du Parti haïtien tèt kale (PHTK) et chauffeur de l’épouse du Président de la République Martine Moïse, les agents de la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ) ont procédé hier 10 septembre à l’arrestation de Vilpique Dunès. Ce dernier est un ancien “chargé de mission au secrétariat général de la présidence”. Aussi, serait-il détenteur d’un badge du Ministère de l’intérieur et des collectivités territoriales (MICT) qui lui confère certains privilèges.

LIRE AUSSI:  Le père de Rameau Normil retrouvé mort, la thèse d’homicide n'est pas écartée

Parallèlement à l’enquête que réalise la DCPJ, des voix continuent de s’élever pour réclamer justice en faveur de cet éminent juriste assassiné le 28 août 2020 en sa résidence située à Pèlerin 5, dans le quartier présidentiel de la commune de Pétion-Ville.

À Port-au-Prince, des étudiants (e) de la Faculté de droit et des sciences économiques (FDSE) où Me Dorval enseignait le Droit constitutionnel se mobilisent pour forcer les autorités à retrouver les auteurs, co-auteurs et complices de ce crime crapuleux.

Assassinat de Me Dorval : l'étau se resserre autour du Palais national
Collage photo des cartes d’un individu arrêté dans le cadre de l’enquête sur l’assassinat de Me Monferrier Dorval

À souligner qu’à date les individus arrêtés dans le cadre de cette enquête sont réputés proches du PHTK, le parti au pouvoir…

LIRE AUSSI:  Artibonite : Louis Edner Hyacinthe nouveau directeur départemental de la Police

HS/Haïti standard