Accueil Justice

Assassinat de Me Dorval : “un chauffeur de l’épouse du Président de la République arrêté à titre d’exécutant”

2828

Haïti standard, le 8 septembre 2020.-

L’assassinat du Bâtonnier de l’ordre des avocats de Port-au-Prince a plongé dans le désarroi toutes les catégories socio-professionnelles du pays. En dépit de certaine réticence affichée par des leaders politiques à commenter cet assssinat, l’enquête de la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ) se précise.

Me André Michel, homme de loi et militant politique de l’opposition, a révélé, le 8 septembre 2020, qu’un chauffeur de la Première Dame de la République, Martine Moïse, a été arrêté, la semaine dernière, par des agents de la DCPJ.

La suite après cette publicité Création site internet en Haïti

Identifié sous le nom de Mackender Fils-Aimé, ledit chauffeur a été interpellé après la découverte de l’un des téléphones portables du Bâtonnier défunt en possession d’une dame. Questionnée par des enquêteurs de la DCPJ, la dame susmentionnée avait répondu aux agents de la DCPJ qu’elle a acheté le téléphone d’un individu qu’elle peut contacter, a expliqué Me André Michel.

LIRE AUSSI:  Jérémie (Grand'Anse) : des policiers du cortège de l'épouse du Président victimes d'un accident de circulation

Selon ce dernier, les agents de la DCPJ ont demandé à la personne d’appeler le vendeur du téléphone, ce qui a été vite fait. Une fois présenté sur les lieux, Mackender Fils-Aimé, le vendeur dudit téléphone, allait être appréhendé par les forces de l’ordre qui ont découvert, en sa possession, la carte SIM du téléphone du défunt, a révélé l’homme de loi.

Après l’arrestation de Mackender Fils-Aimé à titre d’ “exécutant principal”, le Palais national devient le “principal auteur intellectuel” de cet assassinat perpétré, le 28 août 2020, en la résidence du Bâtonnier, dans le quartier présidentiel, à Pèlerin 5 (Pétion-Ville), a déduit Me André Michel.

LIRE AUSSI:  Jérémie (Grand'Anse) : des policiers du cortège de l'épouse du Président victimes d'un accident de circulation

À souligner que le Premier ministre Joseph Jouthe a déclaré, le 8 septembre 2020, que l’enquête relative à l’assassinat du professeur de droit constitutionnel et Bâtonnier de l’ordre des avocats de Port-au-Prince progresse. Trois (3) suspects ont également été arrêtés dans le cadre de cet assassinat, a soutenu le chef du gouvernement.

HS/Haïti standard