Accueil Politique

Audition de Réginald Boulos à l’ULCC : l’homme d’affaires dit « n’avoir rien à cacher »

Haïti standard, le 28 août 2020.-

L’entrepreneur et homme politique Réginald Boulos a répondu aujourd’hui 28 août 2020 aux questions des enquêteurs de l’Unité de lutte contre la corruption (ULCC), autour des prêts contractés à l’Office national d’assurance vieillesse (ONA).

Après environ six (6) heures d’horloge, l’homme d’affaires a quitté les bureaux de l’ULCC en faisant part de sa détermination à continuer à répondre aux questions des enquêteurs de l’institution chargée de lutter contre la corruption dans le pays et à fournir les documents y relatifs.

« Je n’ai rien à cacher », a déclaré l’entrepreneur Réginald Boulos qui a précisé que l’audition est secrète pour ne pas donner d’explications sur les sujets abordés lors de son entretien avec les enquêteurs de l’ULCC.

Par ailleurs, le leader du Mouvement de la troisième voie (MTV) Haïti en a profité pour rappeler que l’idée de fonder son parti « inquiète certaines personnes ». Il a, en outre, rappelé qu’il a toujours travaillé en faveur la création de richesse dans le pays ainsi que la justice sociale.

Audition de Réginald Boulos à l’ULCC : l’homme d’affaires dit « n’avoir rien à cacher »
Le leader du Mouvement de la troisième voie (MTV) Haïti, Réginald Boulos (photo Pierre Arnold Junior/Haïti standard)

En présence d’une cinquantaine de supporteurs, le Docteur Réginald Boulos en a profité pour affirmer que des calculs sont en train d’être réalisés notamment au niveau du MTV Haïti, afin de « changer le système » en place dans le pays.

HS/Haïti standard

LIRE AUSSI>>  Haïti : début du processus d'autopsie du cadavre du défunt président Jovenel Moïse