Accueil Politique

Augmentation des prix du carburant : le gouvernement de facto remue le couteau dans la plaie

Haïti standard, le 14 septembre 2022.-

Le gouvernement de facto dirigé par le premier ministre Ariel Henry a fait fi des revendications populaires, en augmentant à la pompe le prix des produits pétroliers. L’information est confirmée aujourd’hui 14 septembre par le ministre des affaires sociales et du travay Pierre Ricot Odney, sur les ondes de Magic 9.

Le gallon de gazoline qui se vendait à 250 gourdes passera à 570 gourdes soit une augmentation de 320 gourdes ; le diesel qui coûtait 353 gourdes sera fixé à 670 gourdes soit une augmentation de 317 gourdes ; le kérosène passera à 665 gourdes.

Aussi, ledit ministre a-t-il fait savoir que la décision a été prise au terme d’un conseil des ministres réalisé, le 13 septembre 2022. Ce, au moment où la population protestait contre l’augmentation des prix du carburant.

À souligner que le ministre du commerce et de l’industrie, Ricardin Saint-Jean, qui ne pouvait pas être aussi catégorique, sur les ondes de Caraïbes FM, dans la matinée du 14 septembre, a laissé entendre que le carburant sera disponible dans les station-services avant la publication des nouveaux prix du carburant.

HS/Haïti standard

LIRE AUSSI>>  Hinche (Centre) : des employés de l'État Menacent de paralyser le Plateau central