Accueil Politique

Avis, Caravane du changement et Preble-Rish visés par 3 plaintes déposées par Me André Michel à l’ULCC

251

Haïti standard, le 14 août 2020.-

L’un des porte-paroles du secteur dit démocratique et populaire, Me André Michel est revenu, ce vendredi 14 août en conférence de presse, sur les trois (3) plaintes déposées par devant l’Unité de lutte contre la corruption (ULCC).

Sont concernés par ces plaintes, la compagnie de location de véhicules Avis, le projet présidentiel dénommé Caravane du changement ainsi que la compagnie connue sous le nom de Preble-Rish S.A.

La suite après cette publicité Création site internet en Haïti

Après la campagne présidentielle, selon Me André Michel, le Président Jovenel Moïse, pour couvrir sa dette financière envers la compagnie de location de voitures, avait influencé un prêt de 800 millions de gourdes au profit de Avis.

LIRE AUSSI:  Saisie du véhicule de fonction de l'ancien sénateur Dieupie Chérubin sur demande du Sénat

“Plusieurs centaines de millions de dollars américains ont été dépensés, dans le cadre de la Caravane du changement et aucun résultat probant n’y a été enregistré”, s’est scandalisé le porte-parole du secteur dit démocratique et populaire qui a rappelé que le lancement de ce projet avait eu lieu à Brocozel, 5e section communale du département de l’Artibonite.

Avis, Caravane du changement et Preble-Rish visés par 3 plaintes déposées par Me André Michel à l'ULCC
Me André Michel au cours de la conférence de presse du secteur dit démocratique, le 14 août 2020 (photo Pierre Arnold Junior/Haïti standard)

La dernière plainte déposée par Me André Michel à l’ULCC pour suspicion de corruption concerne la compagnie dénommée Preble-Rish S.A, cette dernière est soupçonnée d’avoir importé un mauvais Mazout au profit de l’Électricité d’Haïti (Ed’H), un mazout qui avait endommagé les moteurs de l’institution. D’autant plus, le Ministère de l’économie et des finances (MEF) avait décaissé de l’argent pour réparer ces moteurs, s’est alarmé l’homme politique.

LIRE AUSSI:  Haïti : plaidoyer en faveur des femmes et filles des quartiers défavorisés

HS/Haïti standard