Accueil Éducation

Brutalités policières à l’École normale supérieure, le Rectorat de l’UEH condamne…

106

Haïti standard, le 17 mars 2020.- Le Rectorat de l’université d’État d’Haïti (RUEH) dit déplorer et condamner les agressions commises par des agents de l’Unitemé de la sécurité générale du Palais national (USGPN), à l’encontre des professeurs, des membres du personnel administratif ainsi que des étudiants de l’Ecole nationale superieure (ENS), lors des incidents survenus dans les parages des deux institutions citees, dans l’après-midi du 13 mars 2020.

Dans un communiqué publié le 17 mars 2020, le RUEH a attiré l’attention sur les réactions disproportionnées des agents de l’USGPN. Ledit communiqué a precisé que ces derniers ont fait peu de cas des principes constitutionnels de l’inviolabilité de l’espace universitaire et de respect des droits élémentaires et de la dignité des membres du personnel académique et non académique.

LIRE AUSSI:  Port-au-Prince : première journée d'examens réussie pour les élèves de 9e Année fondamentale

Aussi, le Rectorat a-t-il fait remarquer que L’Ecole normale supérieure est l’un des principaux établissements nationaux qui pourvoient au pays le plus grand nombre d’enseignants qualifiés et de chercheurs de haut niveau.

Le Rectorat qui a exprimé sa solidarité envers les victimes, le personnel et la direction de l’ENS, au terme dudit communiqué, en a profité pour annoncer que des plaintes seront portées auprès des instances compétentes, afin de faire la lumière sur ces graves incidents.

Communiqué du Rectorat de l'université d'État d'Haïti dénonçant des brutalités policières
Photo d’illustration

Les coupables devront être identifiés et punis conformément à la loi, a conclu le communiqué du Rectorat.

HS/Haïti standard