Accueil Insécurité/Sécurité

Cap-Haïtien – insécurité : la guerre des gangs fait rage dans la 2e ville du pays

2054

Haïti standard, le 25 octobre 2019.- Deux (2) groupes d’individus en conflit armé au Cap-Haïtien, département du Nord, l’un à « Nan bannann et l’autre à « Nan chada », banlieues du centre-ville du Cap-Haïtien, imposent leurs lois dans la 2e ville du pays.

Depuis le début des hostilités opposant ces deux (2) bandes armées, des paisibles citoyens pris en sandwich dans ce conflit armé ont été tués par des individus armés. Aussi, des maisonnettes ont également été incendiées au niveau des quartiers susmentionnés.

Des habitants de la ville dénoncent un « couvre-feu » qui s’installe chaque soir dans une partie de la ville, précisément de l’autre côté du « Pont neuf ». Ce, dans l’indifférence totale des autorités capoises qui se sont montrées impuissantes face à ce désordre s’installant dans une partie de la 2e ville du pays.

L’un des habitants joint au téléphone par le correspondant de Haïti standard dans le département du Nord a expliqué qu’il se trouvait dans les rues au moment des hostilités. Il ne pouvait pas rentrer chez lui. Après plusieurs heures passées dans les rues, il était obligé de payer à des individus armés pour emprunter des voies secondaires lui permettant de regagner son domicile.

Cap-Haïtien - insécurité : la guerre des gangs fait rage dans la 2e ville du pays
Vue partielle d’un quartier populeux à Cap-Haïtien (archives/HPN)

Aussi, faut-il préciser que cette situation pousse de nombreuses familles à abandonner leur maison pour se réfugier à la campagne ou dans d’autres quartiers plus « sécuritaires » de la commune du Cap-Haïtien ou du département du Nord.

HS/Haïti standard