Accueil Insécurité/Sécurité

Cap-Haïtien – Kidnapping : le doute plane sur la vie du policier Jocelyn Jean Philippe, après son enlèvement

486

Haïti standard, le 13 octobre 2021.-

Kidnappé le 5 octobre 2021 dans la commune de Limbé, département du Nord, le policier Jocelyn Jean Philippe aurait été tué par ses ravisseurs, après son enlèvement perpétré par des individus armés opérant dans la commune susmentionnée.

Selon les témoignages des proches du policier Jocelyn Jean Philippe, 4 mille gourdes ont été envoyées aux ravisseurs qui réclamaient de l’argent pour nourrir l’otage. Cet argent a été expédié à ces individus à travers le service « mon cash » du réseau de la Digicel.

Issu de la 26e promotion de la Police nationale d’Haïti (PNH), l’agent Jocelyn Jean Philippe, qui travaillait auparavant à Saint-Marc (Artibonite), a été transféré dans la ville du Cap-Haïtien (Nord), deux (2) semaines avant son enlèvement dans la zone dénommée « Séminaire », au niveau de la localité appelée « Parice ».

En effet, le porte-parole de la police dans le département du Nord a informé que 10 individus ont été arrêtés dans le cadre de ce dossier. Parmi ces individus, un prêtre vodou (hougan). Une fiche de transaction bancaire appartenant à l’otage a également été retrouvée chez le hougan.

À rappeler que Jocelyn Jean Philippe est affecté au sein de l’Unité départementale de maintien d’ordre (UDMO) et il est le père d’un enfant âgé d’un an.

HS/Haïti standard

Spread the love