Home Insécurité/Sécurité Cap-Haïtien (Nord) : montée de l'insécurité dans la 2e ville du pays

Cap-Haïtien (Nord) : montée de l'insécurité dans la 2e ville du pays

Haiti standard, le 6 mars 2020.- Au moins deux (2) personnes ont été tuées, durant cette semaine, dans la ville du Cap-Haïtien (Nord), par des bandits armés opérant dans la 2e ville du pays. Parallèlent, plusieurs cas de braquage ont été recensés dans différents quartiers de la ville.

Au cours de cette semaine, un commerçant de 58 ans, identifié sous le nom de René Jean Gilles, a été tué, à la gare routière située dans la zone appelée "Lot bò pon", une banlieue localisée au centre de la ville susmentionnee, a confirmé un agent de la Police nationale d'Haïti (PNH) au micro du correspondant de Haïti standard.

Une 2e victime, un agent de sécurité d'une maison de tranafert, à Vertières. Cet agent de sécurité, connu sous les nom de Gérald Blaise (29 ans), a succombé de ses blessures après avoir été transporté d'urgence à l'hôpital.

D'autant plus, dans la soirée du 4 mars 2020, des bandits armés ont désarmé et tabassé le gardien d'une entreprise commerciale située à Madeline (Nord). Ces individus armés ont eu le temps de s'échapper avec l'arme de service du gardien ainsi que de l'argent qui se trouvait dans les caisses de l'entreprise.

Cap-Haïtien (Nord) : montée de l'insécurité dans la 2e ville du pays
Photo d'illustration

Face à la montée spectaculaire de l'insécurité et l'impuissance des forces de l'ordre, dans le département du Nord, des Citoyens de la 2e ville du pays ont critiqué les agents de la PNH qu'ils invitent à se ressaisir pour freiner le phénomène de l'insécurité caractérisé par le kidnapping.

HS/Haïti standard