Cap-Haïtien : paralysie des activités socio-économiques

640

Haïti standard, le 16 septembre 2019.- Plusieurs quartiers de la commune de Cap-Haïtien (Nord) ont connu une situation de tension dans la matinée du 16 septembre 2019. Cette situation a provoqué la paralysie quasi-totale de la circulation des automobiles ainsi que d’autres activités socio-économiques dans la 2e ville du pays.

À l’origine de la paralysie des activités susmentionnées, plusieurs habitants de la 2e ville du pays, qui protestaient contre la rareté de carburant, entre autres, ont érigé des pneus enflammés sur la chaussée. Ce, notamment au niveau des voies primaires et secondaires de la ville, a informé le correspondant de Haïti standard présent dans le département du Nord.

Ces manifestants se sont plaints de la cherté de la vie qui, selon eux, est la conséquence de plusieurs facteurs dont la rareté de carburant sur le marché et la mauvaise gouvernance.

Cap-Haïtien : paralysie des activités socio-économiques 1
Barricades de pneus enflammés, absence de véhicules de transport en commun et faible circulation des taxis-moto (photo de courtoisie)

Aussi, faut-il souligner que la Cité christophienne n’est pas la seule ville du pays à connaître des situations de tension durant la journée du 16 septembre 2019.

HS/Haïti standard

Laisser un commentaire