Cap-Haïtien : protestation des chauffeurs de taxi contre la rareté de carburant

112

Haïti standard, le 10 septembre 2019.- Des chauffeurs de taxi et taxi moto du Cap-Haïtien (Nord) ont protesté, le 10 septembre, contre la rareté de carburant qui persiste sur le marché local. Ce, en dépit de la disponibilité des produits pétroliers dans les pompes à essence.

Pour exprimer leur colère par rapport à cette rareté de carburant provoquée dans le pays, les protestataires ont érigé des barricades de pneus enflammés dans la quasi totalité des rues du centre-ville du Cap-Haïtien.

Au cours de cette protestation, la Mairie de la 2e ville du pays a été particulièrement ciblée par les chauffeurs de taxi et taxi moto. Les protestataires ont obstrué les rues donnant accès à ladite mairie à l’aide de leurs véhicules (voitures et motocyclettes), a constaté l’un des collaborateurs de Haïti standard présents dans la ville du Cap-Haïtien.

Par moment, la circulation a été difficile voire impossible dans la plupart des rues de la ville. Ce, afin de forcer les autorités compétentes à prendre leurs responsabilités face à la crise de carburant qui fait rage dans le pays, depuis plusieurs semaines.

Des riverains en train d’observer la situation dans les rues de Cap-Haïtien (crédit photo Jacques Jean Charles/Haïti standard)

HS/Haïti standard

Laisser un commentaire