Accueil Politique

Carrefour (Ouest) : des manifestants réclament le départ du Maire Jude Édouard Pierre

202

Haïti standard, le 7 juillet 2020.-

Des manifestants présentés comme des proches du Parti haïtien tèt kale (PHTK), le parti au pouvoir, ont manifesté hier 6 juillet pour exiger le départ du Maire de Carrefour, Jude Édouard Pierre, dont le mandat est arrivé à terme, le 1e juillet 2020.

Rassemblés sous le le viaduc en construction depuis plus de quatre (4) ans, à Bizoton, les manifestants ont parcouru plusieurs rues de la commune en lançant des propos hostiles contre le « maire de facto ».

« Jude Édouard Pierre, au cours de son investiture, avait promis de lutter contre les détritus qui jonchent les rues de la commune », a rappelé l’un des manifestants qui a ajouté qu’après quatre (4) de mandat ce sont les détritus qui nous déclarent la guerre.

LIRE AUSSI:  Le roi du vodou haïtien, Augustin Saint-Clou désapprouve la nomination d'un représentant au CEP

Aussi, ont-ils souligné que Jude Édouard Pierre avait déclaré qu’il était anormal que deux (2) centrales électriques fonctionnent dans la commune, pourtant celle-ci était plongée dans le noir.

« Durant le mandat du maire élu sous la bannière de la plateforme Vérité, Carrefour est devenue l’une des communes les plus négligées en matière d’électricité », a dénoncé l’un des manifestants.

Et un autre manifestant d’ajouter que : « il était clair que Jude Édouard Pierre ne pouvait pas réaliser rien de sérieux à la tête de la commune, car le premier geste posé par son administration était de nommer un DJ réputé pour ses sottises comme ambassadeur culturel de la commune ».

LIRE AUSSI:  Formation d'un nouveau CEP, la "manbo" Euvonie Georges Auguste prend le devant et désigne un représentant
Carrefour (Ouest) : des manifestants réclament le départ du Maire Jude Édouard Pierre
Vue partielle des manifestants, au cours de la manifestation réalisée, le 6 juillet 2020, pour réclamer le départ du Maire Jude Édouard Pierre

Les protestataires en ont profité pour annoncer qu’après ce « mouvement », d’autres actions seront entreprises pour forcer le conseil dirigé par Jude Édouard Pierre, Maxeau Bourdeau et Darline Joseph (maires assesseurs) à plier bagages.

HS/Haïti standard