Accueil Insécurité/Sécurité

Cayes (Sud) : plusieurs arrestations réalisées suite à une opération policière à « La Savane »

580

Haïti standard, le 11 janvier 2020.- La police des Cayes a mené les 10 et 11 janvier plusieurs opérations policières dans des localités du département du Sud dont « La Savane », a informé le correspondant de Haïti standard présent dans ledit département.

À l’origine de cette opération, les forces de l’ordre tentaient de procéder à l’arrestation d’un présumé chef de gang dénommé « général Kirikou ». Selon des informations recueillies par notre correspondant, ce dernier aurait roué de coups, la veille, plusieurs personnes notamment une jeune femme.

« Un citoyen connu sous le nom de Ronald a reçu des malfrats plusieurs projectiles à l’abdomen », a appris le correspodant de Haïti standard. Plusieurs suspects ont également été appréhendés par les forces de l’ordre.

LIRE AUSSI:  Kidnapping : 2 techniciens dominicains et un interprète haïtien kidnappés samedi 20 février à Port-au-Prince

Cependant, le général autoproclamé a eu le temps de prendre la fuite au moment de l’opération, en sautant par-dessus des toits et clôtures de certaines maisons. Les forces de l’ordre semblent être déterminées à mettre la main au collet de ce présumé chef de gang réputé dangereux, car plusieurs patrouilles policières ont été remarquées à La Savane en fin d’après-midi du samedi 11 janvier.

Les individus arrêtés, eux, sont gardés à vue au commissariat de la ville en attendant les suites nécessaires. Aucun bilan n’a encore été fourni par la police à la presse au niveau du département suite à ces opérations policières.

LIRE AUSSI:  Port-au-Prince : le sous commissariat de "Gran ravin" pris d'assaut par des individus armés
Cayes (Sud) : plusieurs arrestations réalisées suite à une opération policière à "La Savane" 1
Des agents de la PNH (photo d’illustration)

À noter que depuis quelques temps, les activités nocturnes sont au point mort dans plusieurs quartiers populeux de la ville des Cayes. La localité appelée La Savane en est un exemple vivant, a souligné notre correspondant.

HS/Haïti standard