Accueil Patrimoine

Cazale (Ouest) : Inauguration d’un mémorial en l’honneur des personnalités d’origine polonaise

Haïti Standard, le 31 mai 2021.-

La fondation Lorquet pour une nouvelle Haïti (FOLONHA) et la Christopher/Elisabeth Mission, de concert avec les autorités locales de la commune de Cazale (Ouest), ont procédé, le 29 mai 2022, à l’inauguration d’un monument-mémorial. Ce dernier, baptisé « Mémorial de l’héritage polonais », est dédié à la mémoire des personnalités d’origine polonaise ayant réalisé des exploits à travers le monde, contribuant ainsi à l’avancement de l’humanité. Et ce, particulièrement le pape Jean Paul II, élevé au rang de « Saint ».

Ce projet réalisé grâce au support financier de certains particuliers et quelques institutions dont Polish Americans, Christopher et Elizabeth Szybinski, Kamil Snoopy, Gniazdo 17 Sokołów USA, Gene Kozak et Ks. Rudolf Zubik, Elizabeth Paul Grzegorczyk, la Fondation Lorquet pour une Nouvelle Haïti (FOLONHA) et la famille Belneau, entre autres, est appelé à promouvoir une image positive de Cazale. Cette région située à quelques kilomètres de la commune de Cabaret (Ouest), regorgée d’opportunités et de potentialités, mais négligée par ses natifs et les autorités concernées.

Cazale (Ouest) : Inauguration d’un mémorial en l’honneur des personnalités d’origine polonaise
Le président du Conseil d’admimistration de la section communale, Joseph Similien Similus, lors de son discours à l’inauguration du monument-mémorial de Cazale. Photo Haïti Standard

Le président du Conseil d’administration de la section communale (CASEC), Joseph Similien Similus , a tenu d’abord à remercier les acteurs qui ont travaillé à la concrétisation de ce projet qui, selon lui, traduit d’une part, l’amitié existant entre la Pologne et Haiti, et d’autre part, des liens parentaux entre polonais et des habitants de Cazale. En outre, il a fait remarquer que malgré des Polonais se sont installés dans cette partie du pays depuis 217 ans, sous ordre de l’empereur Jean Jacques Dessalines, il existe cependant aucune trace de leur culture, leur langue, leur langage, et autres. Pour le CASEC, ce monument servira d’attestation aux générations futures de l’existence des Polonais dans cette région. 

LIRE AUSSI>>  Coronavirus : des recommandations de la FOLONHA aux leaders religieux

Le fondateur et conseiller principal de la FOLONHA, Joël Lorquet, dans ses propos de circontance, a rappelé qu’un peuple sans mémoire est un peuple sans histoire.  Ce, pour faire référence à l’histoire de Cazale, combien intéressante et passionante, qui mérite d’être racontée. Laquelle raconte que les soldats polonais qui etaient venus combattre l’armée Indigene, se sont finalement alliés au général Jean Jacques Dessalines pour lutter contre les Francais.

Selon l’homme à multiples chapeaux, Cazale revêt des dimensions historiques et touristiques qui peuvent contribuer à la fructification de l’économie haitienne. « La FOLONHA manifeste l’ambition de développer ladite commune en vue de la rendre écotouristique pour le bonheur des visiteurs locaux et étrangers », a déclaré son conseiller. Aussi, a-t-il poursuivi: « la fondation envisage d’entreprendre des démarches en vue de ramener l’électricité à Cazale, réaliser des projets sociaux ». Joël Lorquet a conclu pour souhaiter que les autorités poursuivront bientôt les travaux de construction de la route principale.

Cazale (Ouest) : Inauguration d’un mémorial en l’honneur des personnalités d’origine polonaise
Des habitants de Cazale à l’inauguration du monument-mémorial. Photo Haïti Standard

Pour sa part, Christopher Krzysztof Szybinski, un journaliste polonais vivant dans la commune susmentionnée depuis une décennie et qui a contribué grandement à la réalisation de ce projet, s’est dit fier du travail accompli. Selon lui, ce monument-mémorial servira désormais de référence aux visiteurs de son pays qui viendront découvrir cette petite localité ayant abrité de nombreux polonais après l’indépendance d’Haïti.

Par ailleurs, le ministre plénipotentiaire, pour la diaspora polonaise et les Polonais à l’étranger, Jan Dziedziczak, a été aussi de la partie. Intervenant via visio-conférence depuis Varsovie, il s’est dit fier de la communauté polonaise en Haïti, et, espérer que les traces polonaises seront bien entretenues avec l’inauguration de ce monument. “Les 20 millions de personnes d’origine polonaise à travers le monde connaissent très bien cette histoire extraordinaire en Haïti”, a souligné le ministre polonais avant d’iniviter ses compatriotes à raconter l’histoire, la culture et les traditions de la Pologne, tout en leur demandant d’être fiers d’être d’origine polonaise.

LIRE AUSSI>>  Poursuite de la déportation d'Haïtiens à la frontière par les Dominicains

Enfin, les responsables de l’inauguration du monument-memorial ont termine l’événement  à la place “Resistance 27 mars 1969”. Celle-ci a été construite quelques années de cela afin de rappeler a la génération actuelle et future le courage et la bravoure des hommes et des femmes qui se sont opposés à la mauvaise gouvernance du régime dictatorial des Duvalier dans cette région, et, qui l’ont payé de leur vie. Le 27 mars 1969, ces natifs de Cazale ont été sauvagement assassinés sous ordre du président Francois Duvalier. Et aujourd’hui encore, des voix continuent d’exiger “justice et réparation” pour les familles des victimes. 

HS/Haïti Standard