Accueil Société

Célébration des 40 ans de la chorale Chrétiens engagés pour le salut, sous le signe de l’amour

Haïti standard, le 23 mars 2022.-

La chorale Chrétiens engagés pour le salut (CES) a 40 ans. C’est en présence des membres, sympathisans et paroissiens/paroissiennes de l’église Saint-Louis roi de France de Turgeau que les responsables du comité de la chorale CES ont célébré, le dimanche 20 mars 2022, les 40 ans de fondation du groupe.

Une célébration qui s’est déroulée sous le signe de l’amour de Jésus Christ et de son ministère. Cet amour, selon la présidente du groupe, Abigaëlle J. Joseph, est considéré comme la base des 40 ans de la chorale.

« 40 lane CES ak tout zantray CES » est le thème retenu pour cette célébration marquée par une prestation de la chorale à la hauteur de l’évènement.

Abordant les forces et faiblesses de cette chorale, la présidente en a profité pour rappeler que CES mise sur l’amour et non l’orgueil. « La célébration de ces 40 ans repose sur les membres qui partagent des idées à ceux/celles qui ne sont pas d’accord avec ces idées émises, en passant par tous les membres qui posent des actions en faveur du groupe », a indiqué Abigaëlle J. Joseph.

Aussi, la présidente, au cours de cette célébration, a-t-elle invité les chrétiens à ne pas se laisser emporter par les découragements qui sévissent dans le pays. Au contraire, elle les invite à résister aux épreuves du temps en agissant leur foi davantage.

Célébration des 40 ans de la chorale Chrétiens engagés pour le salut sous le signe de l'amour
Procession réalisée par la chorale CES, lors de la célébration des 40 ans du groupe (photo de courtoisie)

Au terme de son allocution, la présidente Abigaëlle J. Joseph a souligné à l’attention des membres du groupe, en particulier ceux du comité exécutif, que leur soutien et leur support sont plus que nécessaires à la bonne marche de l’institution. « Être présidente c’est un titre, la fonction ce sont les résultats et vous en êtes le moteur », a-t-elle ajouté.

LIRE AUSSI>>  Haïti - Séisme : plus de 200 morts dont l'ancien maire des Cayes Gabriel Fortuné selon la Protection civile

HS/Haïti standard