Accueil Politique

Choix d’un ancien membre de cabinet de Jean Bertrand Aristide pour représenter la presse au CEP, l’AJH dénonce

Haïti standard, le 28 janvier 2022.-

Marco Mondésir est le nom de la personne désignée pour représenter le secteur de la presse au prochain Conseil électoral provisoire (CEP). Le choix de cette personne a été réalisé par l’Association nationale des médias haïtiens (ANMH) et l’Association des médias indépendants (AMI), a dénoncé le secrétaire général de l’Association des journalistes haïtiens (AJH), Jacques Desrosiers qui a été invité à participer à l’une des réunions devant aboutir au choix du représentant de la presse au CEP.

Intervenant sur les ondes de radio Mega, le 27 janvier 2022, Jacques Desrosiers a expliqué qu’une invitation a été envoyée à l’AJH, en vue de s’asseoir autour du choix d’un représentant du secteur de la presse au CEP. La réunion s’est déroulée à radio Métropole et les représentants des deux (2) autres associations ne faisaient pas mention de leur représentant, a expliqué Jacques Desrosiers.

Celui-ci qui s’était proposé pour faire partie de l’institution électorale s’est dit étonné du fait que l’ANMH et l’AMI avaient déjà le nom de leur représentant au CEP, à savoir Marco Mondésir. Questionné sur l’origine du personnage, Jacques Desrosiers a poursuivi que la seule information détenue au sujet du citoyen est qu’il était membre du cabinet de l’ancien président Jean Bertrand Aristide.

Mécontent de la façon dont ce choix a été réalisé, Jacques Desrosiers a qualifié le choix de Marco Mondésir réalisé par les deux associations de patrons de médias d’ « indécent » et de « malhonnête ».

Choix d'un ancien membre de cabinet de Jean Bertrand Aristide pour représenter la presse au CEP, l'AJH dénonce
Le secrétaire général de l’AJH, Jacques Desrosiers (photo internet)

Aussi, le responsable de communication et de plaidoyer de l’Office de protection du citoyen (OPC), Jacques Desrosiers a-t-il rappelé que ce choix ne concerne que l’ANMH et l’AMI.

LIRE AUSSI>>  Le président désigné de la transition, Fritz Alphonse Jean propose le dialogue pour résoudre la crise

HS/Haïti standard